Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyage en Tunisie : quelles sont les formalités d’entrée ?

La Tunisie reprend des couleurs sur le marché français. L’Echo fait le point sur les conditions d’entrée.

Depuis le 1er décembre 2022, il n’est plus nécessaire de justifier de son statut vaccinal ou d’un résultat négatif de dépistage pour voyager en Tunisie. Le ministère tunisien de la Santé a décidé de cet assouplissement « suite à l’amélioration en Tunisie des indicateurs en rapport avec la Covid-19 et compte tenu d’un état stationnaire de l’épidémie à l’échelle nationale et internationale », indique l’Office national du tourisme tunisien.

Auparavant, les visiteurs étrangers non-vaccinés et âgés de 18 ans et plus devaient fournir un résultat négatif de test PCR ou antigénique avant le départ de France.

Schéma vaccinal complet « recommandé »

Point important, en date du 23 décembre 2022,  n’était pas à jour concernant la Tunisie. Le Quai d’Orsay mentionne toujours les protocoles sanitaires et les conditions d’entrée liées au Covid prévalant jusqu’en novembre 2022. L’actualisation devrait intervenir dans les prochains jours.

« Il n’est plus nécessaire de présenter un test antigénique ou PCR à l’embarquement, quel que soit son statut vaccinal », confirme le site du ministère de l’Europe et des affaires étrangères. « Il est toutefois recommandé aux voyageurs de plus de 18 ans se rendant en Tunisie d’avoir achevé leur schéma vaccinal contre le Covid-19 avant leur départ », ajoute le Quai d’Orsay dans sa mise à jour du 29 décembre.

Passeport/carte d’identité/visa

Pour entrer sur le territoire tunisien, un passeport en cours de validité est obligatoire. En revanche, le visa n’est pas nécessaire pour un séjour d’une durée inférieure ou égale à trois mois.

La Tunisie tolère officiellement la carte nationale d’identité valide, accompagnée du carnet de voyage délivré par l’agence de voyages, pour les voyages en groupe, précise le Quai d’Orsay. Mais cette tolérance n’est pas toujours appliquée, ajoute-t-il. Les voyageurs s’exposent ainsi à « un éventuel refus d’entrée sur le territoire ».

Afin d’éviter toute mauvaise surprise, il est donc recommandé de voyager avec un passeport.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique