Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Un fauteuil pour deux

NULL

À la veille de l’ouverture des 6e Rencontres du SNAV, on sait déjà que les conversations tourneront en coulisses sur les changements de gouvernance au sein de Fram et d’AS Voyages. Alors que du côté de Fram on s’achemine vers une « Paix des Braves » entre Georges Colson et Marie-Christine Chaubet, chez AS Voyages l’heure est, sinon à la scission, du moins au désaccord affiché. Sur fond de querelles claniques qui n’est pas sans rappeler, dans le cas du 1er réseau de France, la récente bataille qui a mis le feu à l’UMP, on sait que l’élection de juin prochain est en ligne de mire des deux frères ennemis du moment, Jean-Pierre Mas et François-Xavier de Boüard. Chez Fram, c’est plutôt la pression des banques qui impose aujourd’hui de pacifier les « Enfants terribles » du TO toulousain. Pourtant, on pensait le scénario écrit depuis longtemps. Jean-Pierre Mas, président de la commission Air du syndicat, est de longue date le candidat putatif à la succession de Georges Colson. Dans cette option, celui-ci délaissant les rênes d’AS Voyages, son binôme François-Xavier de Boüard restait donc seul maître à bord du réseau. Sauf que, Jean-Pierre Mas n’a certainement pas l’intention de quitter le navire AS Voyages pour se dédier uniquement aux destinées du syndicat national des agents de voyages. Un autre scénario serait qu’en claquant la porte du réseau, François-Xavier de Boüard ait dans l’idée de rallier des partisans pour mener une fronde contre le clan Mas, à la manière d’un Fillon contre Copé. Je mets tout cela au conditionnel, car bien sûr, les intéressés se défendront de tels calculs. À moins que René-Marc Chikli, président du Ceto, prenne la présidence du SNAV, histoire de mettre tout le monde d’accord (mais oui, je plaisante !). En attendant, tous ces scénarii n’intéressent pas le moins du monde les professionnels sur le terrain. D’autant que dans ces remakes des Tontons flingueurs, il manque la truculence des dialogues d’Audiard.

Tous ces scénarii n’intéressent pas le moins du monde les professionnels sur le terrain.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique