Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Thalasso n°1 soigne sa brochure

Le spécialiste du bien-être a revu sa copie, pour mettre en valeur une collection d’été qui fait notamment la part belle à la France et à la Tunisie.

La brochure estivale de Thalasso n°1 se veut plus « ergonomique » que la précédente, selon les termes de Raouf Benslimane, directeur général. « Nous devions laisser la place au rêve. De plus, nous voulions donner plus d’informations, d’une part sur le produit hôtelier, d’autre part sur les soins. Afin de concilier ces deux impératifs à priori antagonistes, nous avons changé de format ». Le catalogue est non seulement un peu plus large (de 2cm), mais il a en outre des tableaux synoptiques, le tout dans le respect d’une nouvelle charte graphique particulièrement élégante. C’est donc un outil pédagogique pour le réseau de distribution, complémentaire au site BtoB www.thalasso-to.com.

Pour l’été prochain, Thalasso n° 1 a pris des engagements aériens vers trois destinations. « En haute saison, nous avons 1300 sièges vers la Tunisie, 450 vers le Maroc, et 210 vers la Crète », indique Raouf Benslimane. « L’importance de nos engagements aériens nous permet de commercialiser des courts séjours bien-être à moins de 200€. Par ailleurs, nous prenons des blocs sièges vers le Moyen-Orient et l’Océan Indien ». Le voyagiste, qui veut développer le long courrier, mise en particulier sur l’île Maurice.

Thalasso n°1 annonce un chiffre d’affaires de 35 M€ en 2006 (contre 31 M€ en 2005), pour un résultat net positif. L’an dernier, la Tunisie arrivait en tête de peloton des destinations vendues, loin devant la France et le Maroc. Mais notre beau pays gagne des parts de marché dans l’activité globale. Une montée en puissance qui n’étonne pas Raouf Benslimane : « La France a l’avantage d’offrir tous les produits – balnéo, thalasso, spa – dans des établissements allant du 2 aux 4 étoiles. Et, ne l’oublions pas, c’est la première destination des Français. » Pas étonnant que sur six éductours programmés par le TO dans l’année, cinq aient lieu en France.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique