Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Star Airlines garde fermement le cap

La compagnie aérienne, qui vient de signer un accord avec le Club Méditerranée, a dégagé un bénéfice de 224 000 euros l’an dernier.

Dans les turbulences que connaît le ciel français, les performances de Star Airlines font figure d’exemple. La compagnie charter a dégagé un bénéfice de 224 000 Epour son exercice 2003 (clos le 31 octobre), équivalent au résultat de 2002. L’an dernier, elle a vu son chiffre d’affaires s’envoler de 24 %, à 150 M E, grâce en particulier à la mise en service d’un Airbus A330 long-courrier.

Star Airlines, qui souhaite ouvrir des lignes régulières vers l’île Maurice (le transporteur est en compétition avec Corsair) et le Liban, compte plus que jamais sur le partenariat signé récemment avec le Club Méditerranée pour consolider son développement. Le Club Med devrait représenter 40 % de notre activité à l’été 2005, contre 20 à 22 % aujourd’hui, se félicite Cédric Pastour, PDG. Une montée en puissance qui devrait se faire au détriment des affrètements réalisés par Look Voyages, le TO souhaitant réduire son activité vols secs (voir aussi p. 12).

Un plan de modération salariale

Par ailleurs, la réorganisation du tour de table de la compagnie n’est plus d’actualité, tout du moins dans l’immédiat. Le groupe Transat, actionnaire à hauteur de 44,3 %, avait indiqué en octobre son intention de se désengager partiellement ou en totalité du transporteur. Il a finalement fait marche arrière. Cédric Pastour n’exclut cependant pas de remanier le capital d’ici la fin de l’année, en proposant aux salariés de devenir actionnaire dans le cadre d’un plan de modération salariale. En attendant, le PDG se déclare en phase avec les budgets pour la saison d’hiver qui vient de s’achever (sans plus de précision), malgré les difficultés rencontrées vers le Sénégal. Il se refuse toutefois à communiquer le moindre objectif pour l’été, tout en reconnaissant que ce ne sera pas un été facile.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique