Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

RANGOON, LE RAYON D’OR

NULL

C’est comme une gigantesque soucoupe volante dorée qui se serait posée au coeur de l’ancienne capitale birmane. Au soleil de midi, elle irradie littéralement Rangoon qu’elle domine de toute sa splendeur. La Pagode Shwedagon est une des merveilles de la Birmanie, son coeur sacré, le lieu de pèlerinage obligatoire des bouddhistes fervents mais aussi le lieu de passage obligé des touristes. Conseillez la nuit tombante, quand les milliers de loupiotes et petites bougies enchâssent le stupa précieux dans un écrin de lumière douce. Les flashs des appareils photos crépitent, les clochettes tintinnabulent, les vapeurs d’encens bleutées saturent la fraicheur du soir. Sur la grande esplanade où le flot des fidèles tourne toujours dans le même sens, la ferveur est bon enfant. Les Birmans viennent ici en famille, déposer leurs offrandes, prier, arroser trois fois, comme le veut la tradition, le bouddha de leur jour de naissance. Puis ils s’installent sans façon, pour pique-niquer, bavarder, étudier et même se bécoter, discrètement, comme ces deux amoureux, sous le sourire bienveillant d’un bouddha au ventre rebondi.

On peut s’en passer : l’excursion au Rocher d’or à 220 km de Rangoon (6 heures de trajet) est de quasiment tous les circuits. Le site est spectaculaire. Mais outre que l’ascension n’est pas de tout repos, il faut ensuite rentrer ! Tant de route pour une belle photo ne vaut pas le coup… sauf si on a le temps.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique