Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Point Afrique renonce à la Mauritanie et à l’Algérie

Maurice Freund, le président de la coopérative, doit annoncer aujourd’hui qu’il ne maintiendra que ses vols vers Mopti, au Mali.

Le Point Afrique n’en finit plus de pâtir de la dégradation de la situation sécuritaire dans la région sahélo-saharienne. L’enlèvement de ressortissants français au Niger, la semaine dernière, a déjà forcé le TO à renoncer à programmer ses vols vers Agadez comme il comptait le faire cet hiver, bien qu’étant le dernier voyagiste à s’y accrocher. Mais Maurice Freund, qui revient ce matin d’un séjour au nord d’Agadez, doit annoncer aujourd’hui qu’il ne programmera pas non plus de vols cet hiver vers l’Algérie et la Mauritanie. Le Point n’assurait déjà plus de rotations vers l’Algérie depuis plusieurs mois, mais il envisageait de les reprendre cet hiver. Le choix d’y renoncer a été acté ce week-end. Vers la Mauritanie, la décision d’un arrêt des vols reste suspendue à une éventuelle modification de la carte des conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay d’ici décembre. La région d’Atar et de l’Adrar étant depuis deux semaines totalement colorées de rouge, le TO et ses partenaires n’ont d’autre choix que d’arrêter. Reste donc au Point Afrique ses vols vers Mopti, au Mali, dont les régions touristiques ne sont pas déconseillées par le ministère des Affaires étrangères. Une réduction drastique des liaisons aériennes qui déchire les TO programmant ces destinations, conscients des conséquences catastrophiques de leur retrait pour les populations locales.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique