Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Plan de relance du tourisme en France : les concertations démarrent

C’est à Châtelaillon-Plage, près de La Rochelle, que démarre jeudi « un tour de France » des concertations sur le plan de reconquête du tourisme annoncé par Emmanuel Macron.

Le président Macron avait dévoilé le 2 juin les grandes lignes du plan de relance du tourisme, depuis le village de Saint-Cirq-Lapopie (Lot). L’objectif est de « soutenir l’investissement des acteurs du tourisme et de les accompagner dans une logique de transformation en intégrant toujours plus des dimensions de durabilité et de numérisation », rappellent les ministères des Affaires étrangères et de l’Economie dans un communiqué conjoint. Et ce, « au-delà des aides d’urgence mises en place par le gouvernement », à hauteur de 30 milliards d’euros.

En prévision de la présentation du plan à l’automne, les concertations démarrent ce jeudi à Châtelaillon-Plage, haut lieu du tourisme balnéaire. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État au Tourisme, et Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie chargé des PME, ont donné la parole à des professionnels du tourisme et des élus lors de cette première réunion aujourd’hui.

Stéphane Villain, maire de Châtelaillon-Plage, Jean-Baptiste Lemoyne et Alain Griset © Linda Lainé

Cinq thèmes prioritaires

« Le tourisme français est premier sur le podium des destinations mondiales, malgré cette crise, explique Jean-Baptiste Lemoyne. Notre objectif est de conforter cette première place en offrant à nos visiteurs français et du monde entier des expériences uniques, renouvelées, toujours plus durables et à la hauteur des attentes des clientèles. Nous voulons coconstruire le plan de reconquête avec les acteurs, comme pour le Plan montagne.  »

Les concertations sur ce programme de « reconquête et de transformation du tourisme » sont axées sur cinq thématiques : l’amélioration de la formation et de l’attractivité des métiers du tourisme ; la valorisation du patrimoine naturel et culturel ; la montée en qualité de l’offre ; les investissements dans les infrastructures et la soutien à la numérisation et l’innovation des acteurs du tourisme.

« Les travaux se poursuivent jusqu’au début de l’automne », a conclu Jean-Baptiste Lemoyne. « Nous aussi, nous allons faire notre tour de France. » Suite à la réunion de Châtelaillon-Plage axée sur le tourisme littoral, quatre autres seront programmées d’ici à la fin septembre sur le tourisme rural, culturel, urbain et d’affaires, et ultramarin. 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique