Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pierre & Vacances/Center Parcs démarre bien l’année

L’activité du groupe est portée par la marque Center Parcs, tandis qu’Adagio souffre toujours du manque de clientèle internationale.

Après de bonnes performances pendant la saison estivale, Pierre & Vacances/Center Parcs continue de monter en puissance. Pendant le premier trimestre de l’exercice 2021/2022, le chiffre d’affaires du groupe atteint 355,5 millions d’euros, soit une croissance de 112,7% par rapport au même trimestre lors de l’exercice 2020/2021, mais un recul de -5,2% par rapport au dernier exercice de référence (2019/2020).

© Pierre et Vacances/Center Parcs

Le chiffre d’affaires des activités touristiques de Pierre & Vacances/Center Parcs plafonne, lui, à 287,7 millions d’euros, soit une croissance de 180% par rapport à la même période de l’année dernière, pendant laquelle la quasi-totalité des sites exploités par le groupe étaient fermés. Les performances enregistrées pendant ce premier trimestre dépassent même celles constatées lors du 1er trimestre de l’exercice 2019/2020 (+2,1%).

La destination France au top pour Pierre & Vacances

La marque « Center Parcs » est particulièrement dynamique, avec une hausse du chiffre d’affaires de 7,4%, « essentiellement liée à une hausse du prix moyen de vente », précise le groupe. Cette croissance profite à l’ensemble des domaines, qu’ils soient situés en France, en Belgique, aux Pays-Bas ou en Allemagne. Le taux d’occupation moyen des domaines frôle les 72% sur le trimestre, soit un niveau « identique » à celui de 2019.

L’activité de Pierre & Vacances stagne (-0,4%), même si la destination France progresse et représente 89% de l’activité de la marque au premier trimestre (+6,5%), et ce malgré une offre en baisse de 5,2%. Les destinations Montagne (+9,4%) progressent mieux que les destinations Mer (+4,2%), et l’Espagne demeure largement impactée par le manque de clientèles étrangères (-33,6%). Des clientèles qui manquent également à Adagio, toujours en baisse (-17,4%), et impactée par le déficit de clientèle « corporate ».

Le trimestre en cours devrait ressembler à celui qui vient de se terminer, selon les perspectives dressées par le groupe. Pierre & Vacances/Center Parcs anticipe « une activité en croissance pour le pôle Center Parcs Europe, […] un chiffre d’affaires comparable pour Pierre & Vacances en France et une activité encore en retrait pour Adagio ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique