Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Polémique : Qatar répond à Airbus en vidéo

Voilà une méthode inédite. Alors qu’Airbus a annulé vendredi une commande de cinquante A321neo, Qatar Airways réplique en vidéo.

Airbus a récemment pris une décision spectaculaire dans l’industrie aéronautique, en annulant une commande de plusieurs milliards de dollars de Qatar Airways. Cela faisait suite à une escalade entre l’avionneur européen et l’un de ses plus gros clients qui lui reproche des défauts sur ses A350.

Dans cette guerre des nerfs que se livrent l’avionneur et la compagnie qatarie – qui a cloué au sol une partie de sa flotte de gros porteurs A350 en raison d’une dégradation de la surface des fuselages et poursuit Airbus en justice pour obtenir réparation – le constructeur avait répliqué en frappant fort. « Nous confirmons avoir résilié le contrat portant sur 50 A321 avec Qatar Airways, conformément à notre droit », a affirmé à l’AFP un porte-parole d’Airbus, confirmant une information de Bloomberg.

Face à cette décision, Qatar Airways a demandé une audience accélérée pour une question préliminaire devant la division Technologie et Construction de la Haute Cour d’Angleterre.

Qatar envoie une vidéo 

L’objectif est de « répondre à nos préoccupations sérieuses et légitimes en matière de sécurité concernant la dégradation de la surface de l’avion qui a un impact négatif sur notre flotte d’Airbus A350 et qui a entraîné jusqu’à présent l’immobilisation de 21 appareils », explique la compagnie.

Preuve vidéo à l’appui (voir ci-dessous), Qatar Airways explique que ces défauts « ne sont pas superficiels et l’un d’entre eux expose et endommage le système de protection contre la foudre de l’avion, un autre laisse la structure composite sous-jacente exposée à l’humidité et aux rayons ultraviolets, et d’autres défauts comprennent des fissures dans le composite et des dommages autour d’un pourcentage élevé de rivets sur le fuselage de l’avion ».

Une audience doit avoir lieu en avril afin de parvenir à une résolution plus rapide du litige.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique