Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pékin : les hôtels de luxe sont désertés

Les hôtels de luxe de Pékin ont vu le nombre de leurs clients chuter à cause de la crise économique et de l’arrivée de la grippe porcine qui les ont forcés à renvoyer du personnel et réduire leurs coûts.

 
Le taux d’occupation des hôtels étoilés à Pékin est tombé à 44,5% au cours du premier trimestre contre 54,6% pour la même période de l’année dernière, a indiqué le China Daily, citant des chiffres officiels. Quelques hôtels ont même vu leur taux d’occupation s’effondrer à 3%, selon la même source. C’est un coup dur, a dit un chef expatrié d’un hôtel cinq étoiles à Pékin, auquel son employeur a récemment demandé de démissionner, faute de quoi il serait licencié. Pendant les jeux Olympiques, le prix d’une chambre la nuit allait de 6.000 yuan à 7.000 yuans (de 625 à 730 euros). Maintenant, elle ne coûte plus que 550 yuans, a-t-il poursuivi. En début d’année les hommes d’affaires ont été moins nombreux à venir à Pékin à cause de la crise économique mondiale, puis la détection du premier cas de grippe A(H1N1) dans la capitale en mai a provoqué la chute du nombre de touristes également.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique