Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

New York moins chère en 2009

« 2009 est l’année où il faut visiter New York. » Georges Fertitta, le directeur général de NYC & Company, l’organe de promotion touristique de la ville, a assuré, lors du Pow Wow, que Big Apple, traditionnellement hors de prix, serait plus accessible que jamais cette année. Les tarifs sont à la baisse partout, en particulier dans l’hôtellerie, et les offres spéciales se multiplient. Et les TO assurent qu’ils parviendront même à trouver des chambres à des prix convenables durant l’automne. « On va faire une très belle arrière saison sur New-York, confirme Isabelle Weber, directrice de Comptoir des Etats-Unis. Contrairement aux années précédentes, les promos pour cette période sont arrivées très tôt, y compris dans les hôtels de luxe. Les hôteliers ont anticipé la forte baisse du tourisme d’affaires ; ils savent d’ores et déjà qu’il y aura beaucoup moins de salons et d’événements professionnels dans la ville à l’automne. »

NYC & Company anticipe une baisse de 8,4% du nombre de ses visiteurs étrangers en 2009, à 8,7 millions, contre 9,5 millions en 2008. Sur le marché français, les prévisions tablent sur une baisse plus limitée de 5,6%, pour un total attendu de 488 000 visiteurs cette année, contre 517 000 l’an dernier. La grippe A, qui a causé la mort d’une personne dans la ville dimanche, aggravera-t-elle la baisse ? La question n’est pas loin d’étonner des Américains manifestement peu enclins à la panique. « Nous n’anticipons pas d’effet lié à cette épidémie », a répondu Georges Fertitta, qui assure que l’objectif des 50 millions de visiteurs (étrangers et nationaux) en 2012 est maintenu.