Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

New York moins chère en 2009

Réputée hors de prix, New York est plus accessible cette année, crise économique oblige. Les responsables du tourisme de la ville le promettent et les TO le confirment.

« 2009 est l’année où il faut visiter New York. » Georges Fertitta, le directeur général de NYC & Company, l’organe de promotion touristique de la ville, a assuré, lors du Pow Wow, que Big Apple, traditionnellement hors de prix, serait plus accessible que jamais cette année. Les tarifs sont à la baisse partout, en particulier dans l’hôtellerie, et les offres spéciales se multiplient. Et les TO assurent qu’ils parviendront même à trouver des chambres à des prix convenables durant l’automne. « On va faire une très belle arrière saison sur New-York, confirme Isabelle Weber, directrice de Comptoir des Etats-Unis. Contrairement aux années précédentes, les promos pour cette période sont arrivées très tôt, y compris dans les hôtels de luxe. Les hôteliers ont anticipé la forte baisse du tourisme d’affaires ; ils savent d’ores et déjà qu’il y aura beaucoup moins de salons et d’événements professionnels dans la ville à l’automne. »

NYC & Company anticipe une baisse de 8,4% du nombre de ses visiteurs étrangers en 2009, à 8,7 millions, contre 9,5 millions en 2008. Sur le marché français, les prévisions tablent sur une baisse plus limitée de 5,6%, pour un total attendu de 488 000 visiteurs cette année, contre 517 000 l’an dernier. La grippe A, qui a causé la mort d’une personne dans la ville dimanche, aggravera-t-elle la baisse ? La question n’est pas loin d’étonner des Américains manifestement peu enclins à la panique. « Nous n’anticipons pas d’effet lié à cette épidémie », a répondu Georges Fertitta, qui assure que l’objectif des 50 millions de visiteurs (étrangers et nationaux) en 2012 est maintenu.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique