Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les compagnies aériennes du Golfe stoppent la desserte du Qatar

Accusé par ses voisins de soutenir des organisations terroristes, le Qatar se trouve de plus en plus isolé. Les compagnies aériennes de la région ont annoncé l’arrêt de la desserte de Doha jusqu’à nouvel ordre.

Les compagnies aériennes émiraties Etihad, Emirates, flydubai et Air Arabia, ainsi que la Saudia et Gulf Air (Bahreïn), ont annoncé lundi la suspension de leurs vols vers ou depuis le Qatar après la rupture des relations d'Abou Dhabi, Ryad et Manama avec Doha. Qatar Airways a suspendu tous ses vols vers l’Arabie Saoudite.

L'Egypte a également rompu avec le Qatar et annoncé la fermeture des frontières "aériennes et maritimes" avec l’émirat. Toutes les compagnies s’excusent auprès de leurs clients et proposent soit l’achat de nouveaux billets soit le remboursement des vols annulés. Dans les aéroports de la région, c’est la pagaille et de nombreux passagers se trouvent bloqués sur le sol qatari.

Accusation de complaisance avec des groupes terroristes

L’Arabie Saoudite, le Bahreïn, les Emirats Arabes Unis, l’Egypte, mais aussi le Yémen, des gouvernements locaux de Libye ou encore les Maldives ont rompu leurs liens diplomatiques et économiques avec le Qatar. Ils l’accusent de déstabiliser la région et de soutenir des "groupes terroristes", parmi lesquels Al-Qaida, l’organisation Etat islamique (EI) et la confrérie des Frères musulmans. 

Cet isolement régional s’inscrit dans un contexte bien plus large de rivalité entre le royaume saoudien et l’Iran, qui partage un important gisement gazier avec le Qatar. C’est la crise la plus importante connue par le Conseil de coopération du Golfe (CCG), qui réunit l’Arabie Saoudite, Bahreïn, les Emirats Arabes Unis, le Koweït, Oman et le Qatar, depuis sa création en 1981.