Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les beaux voyages font recette

Après un été tout juste conforme aux objectifs, notamment pour les habituelles vedettes du Bassin méditerranéen, les TO espèrent un sursaut cet hiver. Derrière l’Egypte, quelques valeurs sûres et plusieurs étoiles montantes devraient tirer les ventes.

Se sont-ils donnés le mot ? Tous les TO ont soigné leurs brochures cet hiver, en travaillant la forme (couvertures accrocheuses, papier au toucher soyeux, maquettes élégantes, colonages élargis, cartographies sophistiquées, tableaux de prix simplifiés…) mais aussi le fond. Jamais collection n’aura été élaborée avec autant de sérieux et de professionnalisme, en mettant dans la balance marketing, créativité et pertinence des produits. Le résultat offre aux agences matière à conseiller et rassurer des clients toujours plus prompts à succomber aux sirènes du prêt-à-partir sur Internet. Revue de détail de ces collections hivernales…

Egypte : encore une saison en superstar

Sauf si les récents attentats de Taba devaient refroidir les ardeurs des touristes, l’Egypte continuera à battre des records. Le pays des pharaons devrait dépasser la barre des 400 000 visiteurs français en 2004. De quoi stimuler les TO, qui proposent la production la plus copieuse jamais élaborée. Les séjours sur la mer Rouge, en particulier, font un tabac en brochures. Fram et Jet tours avaient déjà leurs clubs maison à Hurghada et Sharm el-Sheikh, et le Club Med à El-Gouna. Etapes Nouvelles leur emboîte le pas en inaugurant un Club Marmara à Hurghada (462 chambres) à partir de 349 E la semaine en tout compris au départ de Paris et province. Tous les TO y vont d’ailleurs de leurs séjours en tout inclus avec un excellent rapport qualité-prix, de quoi faire de l’ombre à d’autres soleils d’hiver, comme le Sénégal.

Sur le Nil, le succès des croisières ne se dément pas et les voyagistes renouvellent les classiques, avec des pro- grammes allongés (en 10 ou 11 nuits), combinant séjour au Caire ou sur la mer Rouge et croisière. Départs de province plus nombreux (avec des compagnies charter battant pavillon français), bateaux flambant neufs ou rénovés : la qualité de la programmation a été soignée. STI Voyages annonce un neuvième navire sur le Nil en février (le MS Mojito 5b), Jet tours propose un nouvel Eldorador (le Nile Angel, qui remplace le Nile Fantasy), Fram aligne deux Framissima sur le Nil, Look une croisière Lookéa (à bord de deux 5b) et une autre Lookéko. Pour sa part, Rev.Vacances relance une brochure dédiée au pays, Kuoni étoffe son offre haut de gamme (trois nouveaux Grands Circuits et un programme Aventure), TUI s’enrichit de neuf circuits-croisières, dont six nouveautés… Le tout à des prix qui ont su rester sages par rapport à l’hiver dernier.

Maldives : le paradis qui monte

L’archipel de l’océan Indien a réalisé la troisième meil-leure performance en long-courrier l’hiver dernier (+17,1 %), derrière le Mexique et la République dominicaine. Du coup, les Maldives sont l’autre success story annoncée. Marsans leur consacre une brochure (43 pages, deux croisières et sept hôtels à partir de 990 E/sem.), partagée avec le Sri Lanka. Le TO s’engage sur 80 sièges par semaine sur Corsair (avec NF et TUI, très actifs aussi sur la destination). Objectif : 3 000 clients pour la pre- mière année. Kuoni (30 pages, 19 hôtels), leader avec près de 10 000 clients, augmente ses engagements aériens de 10 %. En co-affrétement avec le Club Méditerranée et Jet tours sur Star Airlines, il propose 200 sièges charters par semaine. Austral étoffe aussi son offre haut de gamme, Vacances Transat ajoute deux hôtels 3b. Enfin, Jet tours propose une offre variée avec 12 îles-hôtels et s’est engagé sur 1 500 sièges pour l’hiver.

Caraïbes : Arriba Mexico

La République dominicaine ne devrait pas trop pâtir des conséquences des cyclones Jeanne et Frances, même si certains hôtels ont été abîmés (le village du Club Med de Punta Cana est fermé jusqu’à mi-novembre). Plus préoccupante est la guerre des prix qui risque de tuer la poule aux oeufs d’or. Marsans ne désarme pas pour autant. Le TO ajoute cet hiver des départs de province (avec Mulhouse en nouveauté), soit au total 1 540 sièges par semaine. Il pousse la presqu’île de Samana et la ville de Las Terrenas (à partir de 630 E HT, 9 j/7 n, en tout compris) plutôt que de s’épuiser dans une guerre tarifaire à Puerto Plata. De son côté, Vacances Transat accroît ses stocks sur Air France et monte en gamme. NF et TUI sont eux aussi offensifs au départ de province.

Cuba, après un début d’année décevant, devrait reprendre du poil de la bête, avec la mise en place d’un vol Corsair de Paris vers Varadero-Cayo Coco à partir du 17 décembre. Il permet à Marsans, TUI ou NF (qui ouvre un Paladien à Cayo Guillermo) de renouveler leur offre de séjours. Cayo Guillermo est aussi une nouveauté chez Jet tours, en combiné avec La Havane.

Mais alors que les Antilles françaises frémissent légèrement, c’est encore le Mexique qui tirera la couverture dans la zone Caraïbes. Nouvelles Frontières ouvre un Pa-ladien à Playa del Carmen, Marsans propose 400 sièges par se-maine (dont tout un vol affrété le vendredi, de Paris à Cancun, du 17 décembre au 6 mai). Vacances Transat double ses engagements vers Cancun (200 sièges/sem.). Le Mexique est en nouveauté chez Solea, Havanatour (depuis Cuba), Dima Tours, et reste une valeur sûre à la carte chez Empreinte, Vacances Fabuleuses ou Jetset, qui consacre un un catalogue à l’Amérique centrale et au Mexique.

Amérique du Sud : la ruée vers l’or

Les malheurs de l’Asie l’an dernier ont profité au continent sud-américain. Les nouveautés sont pléthore : Costa Rica et Panama chez Vacances Fabuleuses, Panama et Venezuela chez Kuoni, Pérou chez TUI, Plein Vent, Salaün Holidays, Voyamar et Australe Tours, Argentine chez Vacances Transat et TUI, Belize et Nicaragua chez Dima Tours, Equateur chez Ikhar… De quoi conforter les spécialistes : Jetset Equinoxiales, Croisi-tour avec ses Terres latines, Vacances Fabuleuses, Marsans… Mais le Brésil reste la locomotive. Marsans propose des séjours à Morro de São Paulo, accessible sur vol spécial depuis Paris. Le TO dispose de 200 sièges par semaine à partir du 16 décembre sur un vol Star Airlines, affrété aussi par le Club Med pour son village de Trancoso.

Amérique du Nord : le retour en grâce

La saison estivale a donné les signes de la reprise et le cours du dollar est toujours attrayant. Alors, élections américaines ou pas, les spécialistes sont en ordre de marche pour retrouver les niveaux de ventes des meilleures années. Vacances Fabuleuses propose ainsi pour la pre- mière fois un catalogue de 64 pages d’une validité semestrielle (du 1er novembre au 30 avril) dédié à l’Amérique du Nord (Etats-Unis/Canada/ Bahamas). De même, Kuoni édite une brochure hivernale USA très complète. Jetset et Vacances Transat sont toujours aussi actifs et imaginatifs (davantage de circuits, d’autotours, de réveillons, de séjours multiactivité au Canada, grâce au vol direct d’Air Transat vers la ville de Québec). Thomas Cook espère également avoir sa part du gâteau, avec un catalogue dédié de 50 pages.

Asie : l’année de tous les records

Le Sras semble bel et bien oublié et l’Asie partie pour battre des records. Asia réalise sa plus belle année et en profite pour réorganiser sa production autour de trois catalogues : Toute l’Asie en individuel sur mesure (qui inclut l’Asie centrale et mineure), Tentations, toute l’Asie en circuits, et Plages d’Asie/Séjours Bien-être, avec une programmation très élargie. Le continent est aussi la grande affaire de Kuoni, qui lui consacre une toute nouvelle brochure à la carte, de Rev.Vacances avec une brochure dédiée (Chine, Malaisie, Hongkong, Cambodge, Bali, Phuket), de Voyageurs Associés (une brochure Thaïlande de 40 pages et un catalogue Asie de 56 pages, dont 20 pages entièrement dédiées à la Malaisie).

Parmi les destinations émergentes du continent, le Sri Lanka est la coqueluche de l’hiver, en nouveauté chez Austral et surtout Marsans, qui lui consacre une brochure. Quant à l’Inde, elle séduit de nouveaux tour-opérateurs comme Vacances Transat et devrait confirmer ses belles performances de l’été.

En République dominicaine, plus dévastatrice pour les TO que les cyclones Jeanne et Frances :

la guerre des prix.

Cuba devrait reprendre du poil de la bête. Et les spécialistes des Etats-Unis sont en ordre

de marche pour repartir vers des sommets.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique