Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Echappée Maya vouée à être pérennisée

Le tour-opérateur spécialiste de l’Amérique latine, qui a embarqué une quarantaine d’agents de voyages au pays des Mayas, veut faire de l’éductour un rendez-vous incontournable.

carnet de l'entreprise

Du soleil, des plages paradisiaques, des réserves marines, des monuments légendaires et une pointe de tequila : voici le cocktail gagnant proposé par Empreinte aux 39 agents de voyages – sur 300 dossiers d’inscriptions reçus – invités à participer à L’Echappée Maya 2.0, le plus gros éductour de la profession au Mexique, organisé du 13 au 19 mai sur la Riviera Maya.

Transportés depuis Roissy en vol direct par XL Airways, qui envoie 50 000 personnes au Mexique par an (2 rotations par semaine entre Paris et Cancún en vol direct), les distributeurs, venus de toute la France, ont traversé l’Atlantique pour découvrir les atouts d’une destination injustement sous-investie par la clientèle française (200 000 visiteurs en 2016 ; +4%) qui y trouverait pourtant son compte.

Puits maya et piscine américaine

D’abord parce que la Riviera Maya est un territoire de culture, d’histoire et de mystères. Commencer un eductour par la visite de Chichen Itza, l’une des sept nouvelles merveilles du monde, c’est la garantie de marquer les esprits. Les monuments d’un tel intérêt archéologiques se visitent quasiment quotidiennement au Mexique, rendant les plaisirs du farniente dans les Caraïbes moins coupables.

Les participants de L’Echappée Maya 2.0 devant le vestige majeur de Chichen Itza, l’une des sept nouvelles merveilles du monde.
© Florian De Paola

Non contente d’abriter les vestiges des civilisations passées les plus mythiques, la Riviera Maya concentre également toutes les merveilles déposées par la nature dans les Caraïbes. Les « Echappeurs » ont pu découvrir le fameux cenote d’Ik Kil, un puits sacré maya aux couleurs turquoise, entre deux visites d’hôtels de la chaîne américaine AMResorts.

Le cenote d’Ik Kil, à quelques pas de Chichen Itza.
© Florian De Paola

Parmi les hôtels visités (Now Sapphire Riviera Cancun ; Now Jade Riviera ; Secrets Akumal, Dreams Riviera Cancun, Dreams Tulum), les agents de voyages ont pu découvrir le festif et très étonnant concept de la marque Breathless, où le spring-break américain s’impose autour des piscines de l’hôtel.

Au Breathless Riviera Maya, la fête bat son plein dès la mi-journée. Un concept plutôt calibré pour les Américains.
© Florian De Paola

La troisième édition déjà en chantier

L’autre moment fort de l’éductour aura été la visite de la réserve naturelle de Sian Ka’an. Sur des petits bateaux, les participants sont partis à la rencontre des dauphins, des tortues vertes et pélicans qui peuplent ces eaux calmes et ces mangroves enchevêtrées. Une journée suspendue, loin des resorts all-inclusive de Cancún, qui rappelle que le charme mexicain passe définitivement par son patrimoine naturel.

Dans la réserve de Sian Ka’an, les agents de voyages ont fait plusieurs rencontres mémorables.
© Florian De Paola

« C’est une excellente opération, tant pour nos partenaires que pour nos équipes », explique Nicolas Ivaldi, directeur commercial d’Empreinte. « Nous commençons à préparer l’événement dès le mois de septembre, donc c’est une satisfaction de voir les participants ravis. Et cela nous donne déjà envie de penser à la troisième édition ! C’est un rendez-vous qu’on souhaite pérenniser ». L’an dernier, quatre mois après la première édition de L’Echappée Maya, au moins 75% des agents de voyages participants avaient signé un dossier « Mexique » avec Empreinte.

Au Mexique, tout va bien ! © Florian De Paola

Pour participer en 2018 les agents de voyages devaient vendre au moins 2 dossiers sur le Mexique avec Empreinte, dont un avec un séjour dans l’un des hôtels du groupe AMResorts. L’Echappée Maya 2.0 a été organisée par Empreinte, en partenariat avec XL Airways, AMResorts, le Conseil de promotion touristique du Mexique (CMPT) et l’assureur April International.

carnet de l'entreprise

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.