Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Thalys ira jusqu’à Bordeaux

Concentrée sur la région du Benelux, la compagnie ferroviaire étendra son réseau dès 2019. En revanche, elle renonce bel et bien à sa liaison Lille-Amsterdam, lancée en 2014.

Dès avril 2019, Thalys vendra deux allers-retours quotidiens entre Amsterdam, l’aéroport de Schiphol, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Comme elle le fait déjà avec son Bruxelles-Marseille estival, la compagnie offrira également un aller-retour hebdomadaire direct (4 heures 07) entre Bruxelles et Bordeaux le samedi, à partir de juin 2019.

En revanche, elle ne reprendra pas à sa liaison Lille-Amsterdam, lancée en 2014, et qui n’a pas trouvé son public. « Les correspondances sont de très bonne qualité à Bruxelles Midi, et permettent d’assurer des trajets de 2 heures 30 », a relevé la compagnie dans un communiqué. Quelque 200 personnes avaient manifesté en mars, en gare de Lille-Europe, pour protester contre cette suppression annoncée.

Un nouveau site et une nouvelle app’ à la rentrée

Filiale à 60% de la SNCF et de 40% de la SNCB (Belgique), Thalys va également profiter de la révision de ses 26 rames, qui arrivent à « mi-vie », pour les rénover complètement d’ici 2022. Les nouveaux intérieurs offriront 7% de sièges supplémentaires et davantage de place pour les bagages à partir du second semestre 2019, ainsi que de l’espace pour deux vélos.

Côté performances, Thalys a assez bien résisté à la grève SNCF. Avec un trafic en progression de 8,8% les trois premiers mois de 2018 ont permis à Thalys de terminer le premier semestre dans le vert. L’entreprise prévoit même une hausse du trafic et du chiffre d’affaires de respectivement 4,7% et 2,8% à fin juin.

La compagnie franco-belge annonce également la refonte totale de son site internet thalys.com et de son application pour la rentrée.