Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Snav perd des adhérents

Les adhérents ont approuvé ce matin en assemblée générale le rapport moral et financier du syndicat pour l'année 2013.

D’après le bilan 2013 du Snav, le nombre d’adhérents au syndicat est passé de 1375 en 2012 à 1306 en 2013, soit une baisse de 5%. Le nombre de nouvelles adhésions a également baissé avec 55 demandes en 2013 contre 105 en 2012.

Le nombre de radiations a lui aussi diminué, passant de 140 en 2012 à 124 en 2013. 35 sont liées à des démissions, 29 à des liquidations judiciaires, 18 à des non-paiements de cotisations, 18 à des radiations par les réseaux volontaires, 16 à des radiations par Atout France et 6 à des cessations d'activité.

Résultat net positif en 2013

Malgré cela, le Snav a équilibré ses comptes en 2013 avec un résultat net positif de 5 751 euros contre une perte de 39 000 euros en 2012 et de 58 000 euros en 2011.

Le dépenses totales du Snav en 2013 (hors régions) se sont élevées à 1,8 million d’euros dont 934 000 euros de frais de personnel, 120 000 euros d’honoraires, 100 000 euros de frais de déplacement, missions et réunions et  265 000 euros de frais de manifestations.

Les recettes, qui s'élèvent à 1,8 million d’euros, proviennent  principalement des cotisations (1,12 million d’euros), des différents partenariats et prestations (281 000 euros) et des manifestations (283 000 euros).

Un budget 2014 à l'équilibre grâce aux cessions d'actifs

Le budget prévisionnel de 2014 prévoit un résultat bénéficiaire de 6 700 euros, en tenant compte de la cession d'une salle de réunion dans l'immeuble de la place du Général Catroux (ancien siège du syndicat avant son déménagement dans les locaux de l'APST), pour 180 000 euros, et d’une hausse des recettes des manifestations de plus de 100%, à 622 000 euros.

Les prévisions de dépenses pour 2014 tiennent compte des nouveaux bureaux (68 000 euros de charges supplémentaires) et d’une hausse des honoraires de 35%.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique