Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Baromètre Snav/Atout France : le Portugal rit, le Maroc pleure

En février, les réservations en agences ont été orientées à la baisse, à- 5% en passagers comme en volume d’affaires par rapport à février 2014. Toutefois, quelques poids lourds comme la France et le Portugal résistent très bien.

Les mois se suivent et se ressemblent. Le mois de février 2014 s'était déjà achevé en retrait pour les prises de commandes par rapport à février 2013, en baisse de 7% en passagers et de 5% en volume d’affaires.

La tendance 2015 est donc à relativiser, même si les attentats de janvier à Paris ont sans doute influé sur les réservations en moyen et long-courriers, respectivement à -9% et -11% en passagers.

A contrario, la France a mieux résisté avec des prises de commandes pour la métropole en hausse de 4% en passagers, mais en retrait cependant de 1% en volume d'affaires. Au cours de la même période, les départs vers la France métropolitaine augmentent de 18% en passagers et de 23% en volume d’affaires.

Le Maroc chute de 46%

Si le moyen-courrier est en retrait au global pour les réservations, quelques destinations méditerranéennes font un carton. L’Espagne, affiche certes un recul modéré des prises de commandes, à -5% en passagers, mais avec une progression de 4% de son volume d’affaires. Elle reste, de loin, la première destination moyen courrier.

Ce sont les réservations vers l’Italie, la Grèce et le Portugal qui ont fait la preuve en février du plus grand dynamisme. Il faut noter surtout l'envol du Portugal à +37% en passagers, +38% en volume d'affaires.

Le Maroc en revanche a enregistré un fort recul des prises de commandes, à -46% en passagers, "en lien avec une désintermédiation des transactions de plus en plus importante", note la baromètre, mais aussi sûrement à corréler avec le contexte géopolitique.  "La destination continue également à être marquée par les événements internationaux".

L'Allemagne pointe dans le Top 5

Les départs vers les principales destinations moyen-courriers sont d'ailleurs orientés à la hausse en passagers et en volume d’affaires, à l’exception du Maroc, qui affiche une baisse des départs de 48% en passagers et de 46% en volume d’affaires.

A noter particulièrement, la belle performance de l'Allemagne qui fait son entrée dans le Top 5 des destinations les plus prisées par les Français en février, avec une hausse de 68% du nombre de passagers, et de 114% du volume d'affaires réalisé.

Les Etats-Unis souffrent de l'effet dollar

Les États-Unis, première destination long-courrier en passagers en février, affichent une baisse spectaculaire des prises de commandes, à -30% en passagers, sans doute à imputer au renchérissement du dollar par rapport à l'euro.

L’île Maurice, quant à elle, conserve une activité quasi stable en passagers, mais avec un volume d’affaires en hausse (+10%). Les réservations vers la Thaïlande et la République dominicaine se développent, respectivement de +12% et +11% en passagers. La tendance est moins marquée à la hausse concernant la Chine.

Les départs vers les principales destinations long-courriers augmentent en passagers et en volume d’affaires, à l’exception du Mexique, avec un recul des départs de 26% en passagers et de 16% en volume d’affaires. La République dominicaine et la Thaïlande, respectivement 1ère  et 2ème  destination long-courrier en passagers en février, enregistrent une forte hausse de l’activité de distribution de voyage.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique