Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Baromètre Snav/Atout France : l’activité dévisse depuis cinq mois

En départs, le mois de mai s'est affiché en négatif, malgré un nombre record de ponts cette année. En réservations, l'activité reste également en retrait. En cumulé depuis le début de l'année, l'activité des agences est dans le rouge, ce qui peut inquiéter.

Les réservations du mois de mai 2015 se sont globalement soldées par une diminution de 7% en passagers, et de 5% en volume d’affaires. A noter que les réservations de mai 2014 affichaient déjà un recul de 8% en passagers, et de 1% en volume d’affaires.

Pas d'effet ponts

La tendance des départs s'avère également négative, de 8% en passagers et de 5% en volume d’affaires, par rapport à mai 2014, soit des variations de sens opposé par rapport à il y a un an : les départs étaient globalement à la hausse de 3% en passagers et de 2% en volume d’affaires.

La chute des départs vers les destinations moyen-courriers, qui enregistrent une baisse de 13% en passagers et 9% en volume d’affaires, contribue fortement à cette tendance défavorable qui a touché fortement le moyen-courrier, mais également la destination France (-2% en passagers, -9% en volume d'affaires). Et ce, malgré les nombreux ponts qui n'ont donc pas profité aux professionnels…

Un moyen-courrier à la peine

Pour les principales destinations moyen-courriers, l’Espagne, la Grèce et le Portugal ont affiché en mai une croissance significative des prises de commande, contrairement à l’Italie, et surtout à la Tunisie .

Les départs vers l’Espagne, première destination moyen-courrier, ont légèrement reculé en passagers, mais la destination affiche tout de même un volume d’affaires en forte hausse. Les départs vers l’Italie, la Grèce et le Portugal se sont en revanche orientés à la hausse. En revanche, le Maroc continue, à afficher une activité en forte baisse tant en passagers (-52%) qu’en volume d’affaires (-56%).

Les Français en amour avec le Canada

Les réservations long-courriers sont orientées à la baisse, à l’exception de la Thaïlande et du Canada. En revanche, les Etats-Unis marquent le pas, l'effet dollar pouvant expliquer la contre-performance.

Parmi les belles surprises du mois dernier, figure la République dominicaine, avec des départs qui s'envolent de 25% en passagers, mais avec un volume d’affaires en légère progression. La Thaïlande, quant à elle, enregistre +2% en passagers et +9% en volume d’affaires.

Un début d'année dans le négatif

En cumulé, les cinq premiers mois de 2015 reflètent l'adversité du contexte économique et géopolitique. A l'exception de la France qui se distingue en nombre de passagers, mais dévisse en volume d'affaires, aucun axe ne sort en positif, ni en départs, ni en réservations.

Le Portugal, révélation 2015

 

 

En moyen-courrier, le Portugal est la plus belle surprise de ce début d'année, avec une saison estivale qui s'annonce record. De nombreux tour-opérateurs ont ajouté le pays à leur programmation, avec même l'ouverture inédite d'hôtels-clubs. En revanche, la Tunisie est dramatiquement délaissée, et le Maroc en souffrance.

La Thaïlande et la Rep Dom ont dominé l'hiver

En long-courrier, les Etats-Unis font grise mine depuis le début de l'année, quand la Thaïlande confirme son succès. De même, la République dominicaine a réalisé une bonne saison hivernale, alors que l'île Maurice montre des signes d'essouflement.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique