Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le lac Rose

Il s’appelle officiellement Retba, mais il est plus connu sous le nom de lac Rose depuis qu’une algue microscopique lui assure, selon les heures et la luminosité du ciel, une superbe teinte sanguine. C’est le sel (380 g/litre d’eau) qui donne sa valeur au lac. Enduis de beurre de karité pour supporter sa morsure, les hommes l’extraient à coup de pics et les femmes le ramènent sur la rive dans des barques à fond plat. Le fruit de leur lab

Il s’appelle officiellement Retba, mais il est plus connu sous le nom de lac Rose depuis qu’une algue microscopique lui assure, selon les heures et la luminosité du ciel, une superbe teinte sanguine. C’est le sel (380 g/litre d’eau) qui donne sa valeur au lac. Enduis de beurre de karité pour supporter sa morsure, les hommes l’extraient à coup de pics et les femmes le ramènent sur la rive dans des barques à fond plat. Le fruit de leur labeur s’accumule en petits monticules qui partiront à Dakar pour la salaison du poisson. En suivant les rives plantées de filaos, on croise des touristes étonnés et ravis de flotter sans effort dans l’eau saturée de sel. Le 4×4 cahote dans les dunes avant de déboucher sur une plage immense, battue par les vagues puissantes de l’océan. Visage au vent, le passager se prend vite pour un concurrent du Paris-Dakar : c’est ici en effet que s’achève le célèbre rallye.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique