Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La SNCF peaufine son offre affaires

En attendant le saut qualitatif de rames TGV Océane, qui circuleront entre Paris et Bordeaux dès juillet 2017, la SNCF tente de convaincre les voyageurs "affaires" d'utiliser en priorité sa gamme "Pro".

"2016 est une année chahutée pour nos activités", a reconnu Pierre Matuchet, directeur du marketing et des systèmes d'information chez Voyages SNCF, lors d'une rencontre avec la presse le 20 septembre à l'IFTM. Trois semaines de grève au printemps et le contexte des attentats ont entraîné un recul de l'activité en agences de voyages (- 1,5% cumulés entre janvier et août 2016). C'est une mauvaise nouvelle pour les réseaux, ciblés depuis janvier 2016 par une nouvelle politique de commissionnement qui tend à favoriser la billetterie "Pro" et première.

La SNCF entend maintenir la pression sur la conquête de clientèle Affaires en renouvelant son offre et en proposant de nouveaux services. L'entrée en service commercial depuis le 3 juillet de la deuxième phase de la ligne à grande vitesse Paris-Strasbourg (LGV Est), rebaptisée "L'Européenne", constitue la nouveauté majeure de la saison en cours. Un report modal s'est opéré entre l'aérien et le ferroviaire depuis l'arrêt de l'exploitation par Air France de la ligne Strasbourg-Orly. Avec 4 millions de passagers à conquérir à l'Ouest sur les futures LGV Paris-Rennes et Paris-Bordeaux, la SNCF se fixe un objectif encore plus ambitieux dès juillet 2017.

Baisse enrayée

"Nous avons stabilisé autour de 50% la part des voyageurs affaires qui achètent effectivement des billets affaires", calcule Fabien Soulet, directeur du marché Affaires de Voyages SNCF. Cette part reculait de 1,5 % à 2% par an depuis plusieurs années. Pour tenter de s'adapter aux attentes de ce segment de clientèle, la SNCF a promis de déployer le wifi sur ses principaux axes TGV dès la fin de l'année 2017.

"Nous travaillons aussi sur nos rames en service sur l'Ouest de la France, avec de nouveaux sièges en première et en seconde, un porte-téléphone, une prise USB individuelle, un miroir de courtoisie et la capacité à placer un bagage sous le siège en seconde", détaille Pierre Matuchet. L'information des voyageurs est aussi prise en compte. La SNCF procède actuellement à des essais de balises de "messaging" en gare de Lyon à Paris. Les voyageurs qu auront téléchargé au préalable l'application "TGV Pro" sur leur smartphone recevront des informations contextualisées (indication du quai, placement dans la voiture) sur les trains vers Lyon. Ce nouveau service, qui utilise la fonction Bluetooth des téléphones portables, ne porte pas pour l'instant sur l'information des voyageurs en situation perturbée.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique