Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Serbie affûte sa stratégie touristique

Le pays disposera en 2007 de 50 millions d’euros pour développer et promouvoir son tourisme. Parmi les marchés prioritaires, la France, actuellement entre le 10e et 15e rang des pays émetteurs.

 

Amputée cette année de son littoral pour cause d’indépendance du Monténégro, la Serbie se devait de reprendre en main son tourisme. C’est désormais chose faite, avec un budget de 50 millions d’euros en 2007 dédié au secteur. L’enveloppe sera affectée à l’étude du positionnement touristique du pays, la mise en place d’une offre Danube, la rénovation et l’entretien des infrastructures touristiques, la construction d’un funiculaire à Belgrade et la création de 4 régions : Belgrade la ville blanche ; la Voivodine au nord et ses plaines verdoyantes ; le sud-est avec ses sites archéologiques, son tourisme rural et ses spas ; le sud-ouest, paradis de l’écotourisme.

La France, entre le 10e et le 15e rang des pays émetteurs (loin derrière l’Italie, l’Allemagne, l’Autriche…), est prioritaire pour la Serbie, et sera prise en compte dans cette stratégie de promotion. L’an dernier, 13 000 Français se sont rendus en Serbie (+470 % en cinq ans), avec une durée moyenne de séjour de 2,2 jours. Un résultat jugé « insuffisant » par le directeur de l’office de tourisme en Serbie, Miodrag Popovic, présent à Top Resa fin septembre, qui mise beaucoup sur plusieurs actions en 2007 pour booster la fréquentation.

 

Actuellement, sept tour-opérateurs programment la destination: Nouvelles Frontières, Kuoni, Amslav, Slav’tours, Republictours.com, Intermèdes et Clio, peut-être rejoints l’an prochain par Sept et Demi. Et preuve que le pays a un potentiel touristique énorme, les guides Lonely Planet et Hachette pourraient éditer un guide Serbie l’an prochain (le Petit Futé est actuellement le seul guide en français).

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique