Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Kuoni France : les dirigeants reprennent le capital

Voyageurs du Monde prend une participation symbolique dans Kuoni France, qui annonce ce matin un nouveau tour de table piloté par Emmanuel Foiry.

Le TO suisse Kuoni lâche sa filiale française. "Sous la conduite de son président Emmanuel Foiry et de son directeur financier Eros Donadello, le comité de direction de Kuoni France associé aux principaux managers de l’entreprise reprennent Kuoni France", annonce un communiqué de presse diffusé ce matin. A cette occasion, Voyageurs du Monde prend une "participation symbolique", est-il ajouté, sans plus de précisions. Alain Capestan, directeur général du groupe, siègera désormais au conseil d’administration du "nouveau" Kuoni tricolore.

Sur fond de restructuration

Les activités du département réceptif ne sont pas concernées par cette opération, et restent donc dans le giron du TO suisse, qui a annoncé en septembre dernier un programme de désengagement de ses activités déficitaires, dont la filiale française était pourtant exclue. Sur le même modèle, les filiales hollandaise et espagnole avaient été reprises par leurs cadres dirigeants en novembre dernier.

Créé en 1927, Kuoni France, spécialiste des voyages long-courriers et des circuits, a réalisé un chiffre d’affaires de 185,5 millions d’euros l’an dernier. Le TO dispose de 11 agences de voyages à Paris, dont 4 ouvertes en 2012.

"C’est un nouveau Kuoni France, plus agile, plus entrepreneur qui voit le jour", commente Emmanuel Foiry, qui se dit "libéré" des contraintes inhérentes au rattachement de ses activités à un groupe coté en Bourse.

Le groupe suisse vient de publier des résultats en forte baisse en 2012, plombés par des coûts exceptionnels. L’an passé, sa perte ressort à 13,2 millions de francs suisses (10,7 millions d’euros), alors que 2011 s’était soldé par un bénéfice de 33,3 millions de francs suisses. Le chiffre d’affaires atteint 5,84 milliards de francs suisses (+14,4%), grâce aux bons résultats du nord de l’Europe.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique