Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Instable

NULL

Une icône sanglante vient de tomber au Pakistan, dix ans après l’attentat apocalyptique qu’il commandita contre le World Trade Center. Au lendemain de l’annonce de la mort d’Oussama Ben Laden, le peuple américain s’estime vengé. Dans ce scénario digne d’un épisode de la série 24 heures d’une attaque chirurgicale complètement maîtrisée, en direct, depuis la Maison Blanche et opérée sur place par un commando d’élite accrédité d’un permis de tuer, la fin a semble-t-il justifié les moyens et les inévitables polémiques. Justice serait donc faite, et nombreux sont ceux qui voit dans la mort de l’ennemi public numéro un, un signe positif à mettre en perspective du Printemps arabe et des révolutions civiles au Maghreb. Le terrorisme n’est pas éradiqué pour autant, et l’attentat de Marrakech de la semaine dernière, pour lequel un avatar du groupe extrémiste est largement soupçonné, est là pour nous le rappeler. En attendant, que faire, si ce n’est inciter les Français à ne pas se rendre dans les zones à risque et à demeurer vigilants, comme vient de le rappeler François Fillon. En conseillant aux voyageurs de consulter le site internet du ministère des Affaires étrangères, le Premier ministre est évidemment dans son rôle. Tout comme l’était Alain Juppé le mois dernier, interviewé dans nos colonnes. Le débat qui anime la profession autour de la mise en ligne du site Service Information Sécurité, lancé il y a quelques jours par le Ceto, a-t-il vraiment lieu d’être dans un tel contexte ? Si aujourd’hui ce site ne reprend que les données du Quai d’Orsay et de Sécurité sans Frontières, demain il devrait être nourri du vécu provenant du terrain et des expériences des professionnels. Cette plate-forme B to B, rappelons-le, est un outil supplémentaire pour le secteur. Devant faire face à des crises à répétition, le tourisme doit lui aussi tenter de s’adapter à cet environnement décidément si instable.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique