Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Grèce : un puissant séisme frappe l’île de Kos

Un séisme a secoué vendredi les îles grecques du sud-est de la mer Egée, provoquant la mort de deux touristes et blessant environ 120 personnes.

C’est en pleine saison estivale et en pleine nuit que le séisme, d’une puissance de 6 à 6,7 sur l’échelle de Richter, a touché les îles grecques. Ressenti jusqu’en Turquie, la secousse a tué deux touristes qui faisaient la fête dans le quartier animé de l’île de Kos.

Selon les premières informations de la police, les victimes sont d'origine turque et suédoise. Alors qu’ils se trouvaient dans le quartier animé de Kos, ils ont été probablement tués dans la rue par l'effondrement du mur d'un bar ou par des pierres d'autres vieux bâtiments avoisinants ayant subi d'importants dégâts.

Transferts en hélicoptère et port fermé

Environ 120 personnes ont été blessées, une dizaine d’entre eux plus grièvement. Ils sont transférés par hélicoptère à l’hôpital de Rhodes et d’Héraklion (Crète). La secousse est intervenue à 1h31 du matin.

L’épicentre se trouvait à 10 kilomètres au sud-est de la ville côtière turque de Bodrum et à 16 kilomètres à l'est de l'île grecque de Kos. Le port de Kos, lui, est pour l’instant fermé, empêchant l’arrivée de ferries et le débarquement des touristes en croisière dans les Cyclades.

Le Club Marmara  Doreta Beach, à Theologos, "a tangué comme un navire", selon le témoignage d’une journaliste de l'AFP sur place. "On a été très surpris. Cela nous a fait peur et on est immédiatement sortis", a expliqué Teddy Dijoux, 38 ans, un père de famille qui séjourne au Doreta Beach. Dans un communiqué de presse, le groupe TUI France précise "qu'il n'y a pas de victimes ni de de dégâts à déplorer dans les clubs Marmara et Lookéa de cette zone ainsi qu'à Rhodes, ni dans les autres hôtels".

"Conformément aux procédures les clients ont quitté leurs chambres le temps du séisme et des répliques et ont été assistés par les équipes de nos agences locales sur place ainsi que par les équipes d’animation et le personnel hôtelier", précise le communiqué, qui se veut rassurant. "Actuellement, la situation est revenue au calme sur place et les clients sont entourés", conclut TUI France. Plusieurs répliques peuvent néanmoins survenir dans les heures qui suivent.

Située sur plusieurs failles sismiques actives, la région est régulièrement secouée par des tremblements de terre. Le 12 juin, une personne est morte sur l’île de Lesbos, et une dizaine d’autres blessés, lors d’un séisme ressenti d’Athènes à Istanbul.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique