Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Etats-Unis : le point sur les formalités d’entrée

Les passeports électroniques, aussi bien que les passeports biométriques, restent valables pour faire une demande d'Esta pour les Etats-Unis, précise le Seto sur son portail Service Information Sécurité.

Petit cafouillage et malentendu ces dernières semaines sur les formalités d'entrée aux Etats-Unis.

Un problème d'interprétation

Certaines compagnies aériennes ont envoyé des messages indiquant qu'à compter du 1er avril 2016, seuls les passeports biométriques édités à partir du 29 juin 2009 permettraient aux ressortissants français d'obtenir l'Esta pour se rendre aux Etats-Unis. Avec les autres passeports, une demande traditionnelle de visa serait désormais obligatoire.

Ces informations ont été reprises et parfois déformées, voire raccourcies par certains médias et autres. Le syndicat des entreprises du tour-operating (Seto) a donc entrepris dès le 12 février des démarches de vérification auprès du ministère des Affaires étrangères et des autorités américaines.

Aprés échanges et clarifications, le Seto confirme, comme le Visit Usa Committee sur son site, que :

– Les passeports biométriques et les passeports électroniques (en anglais c'est "e-passport" pour les deux) en cours de validité sont valables pour faire une demande d'Esta. Ils sont reconnaissables au sigle apposé en couverture.

– Avec les autres passeports (peu nombreux en circulation), une demande traditionnelle de visa doit être faite.

Le Seto précise qu'il collabore étroitement avec le Quai d'Orsay pour que la fiche Conseils aux Voyageurs du site du Ministère puisse reprendre rapidement ces éléments.

Des restrictions au programme d'exemption de visa

Pour être exhaustif sur les nouvelles régles d'entrée aux Etats-Unis, le Seto rappelle également que des restrictions ont été imposées au programme d'exemption de visas depuis le vote d'une loi le 18 décembre 2015.

Les voyageurs ayant visité depuis le 1er mars 2011 l'Iran, le Soudan, la Syrie et l'Irak ne sont plus éligibles à l'Esta et/ou leur Esta en cours de validité a été annulée. Ils doivent désormais faire une demande de visa. Les binationaux de ces 4 pays sont également concernés.

De même, les voyageurs ayant visité depuis le 1er mars 2011 le Yémen, la Somalie et la Libye ne sont plus éligibles à l'Esta et/ou leur Esta en cours de validité a été annulée, mais la date d'application n'a pas encore été annoncée. Ils devront désormais faire une demande de visa. Les binationaux ne sont pas concernés par cette mesure.

A la lecture du dernier communiqué de presse du département d'Etat du 18 février 2016, "il est à redouter que d'autres pays soient ajoutés à cette liste dans les semaines à venir", note le Seto.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique