Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Des salariés de CWT font le siège

Mercredi 4 mars, une soixantaine de salariés touchés par la fermeture de deux sites CWT ont manifesté leur mécontentement devant le siège parisien du réseau.

Ils étaient une soixantaine d’employés réunis mercredi dernier devant le 31 rue du colonel Pierre Avia, dans le 15ème  arrondissement à Paris. Tous venaient des sites de Noisy-le-Grand (93) et d’Evry (91), qui vont fermer leurs portes, comme l’a annoncé la direction de Carlson Wagonlit Travel (CWT). Objectif de ce rassemblement : protester contre « la stratégie de délocalisation des comptes en province », et défendre leurs intérêts, à l’heure où un accord de méthode est en cours de négociation pour les « départs volontaires ».

Le DG du réseau, Bertrand Mabille, ainsi que d’autres membres de la direction sont venus à la rencontre des manifestants, rapporte un employé présent : « Plusieurs salariés ont pris la parole pour indiquer qu’actuellement CWT ne faisait absolument rien pour conserver son personnel sur le bassin parisien. Rien n’est entrepris pour acquérir ou étoffer le portefeuille de clients ».

« Les salariés touchés par les fermetures ont plusieurs fois voulu demandé ce que la direction avait prévu pour eux. A ce jour, nous ne savons toujours pas. Or, certains comptes migrent à la fin mars ».

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique