';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Costa Croisières voit très grand

La compagnie qui mettra en service trois nouveaux paquebots d’ici février 2010 vise le cap des 500 000 passagers français en 2014.

Crise ou pas, Costa Croisières garde le cap. La compagnie italienne s’apprête à vivre une année historique avec la livraison de trois nouveaux navires dans les 12 mois : le Costa Luminosa  et le Costa Pacifica seront baptisés de concert, lors d’une cérémonie exceptionnelle le 5 juin prochain, tandis que le Costa Deliciosa entrera en service fin janvier 2010. Au total, la capacité sera à la hausse de 16% en 2010 avec près de 250 destinations, plus de 100 itinéraires différents et 677 dates de départ proposées. Costa présente d’ores et déjà cette production 2010 dans la -très grosse- brochure (380 pages, un record),  tout juste parue. « Nous avons désormais une production de généraliste », remarque Georges Azouze, président du croisiériste en France « et notre cible est le marché du tourisme, des vacances en général, pas seulement celui de la croisière. ». Logique lorsqu’on a des objectifs aussi ambitieux que ceux annoncés hier : atteindre, rien de moins, le cap des 500 000 passagers français en 2014 ! Le marché hexagonal est déjà le deuxième de la compagnie derrière l’Italie et représente 14% de la clientèle soit environ 170 000 clients en 2008. Il va donc falloir ramer dur « et faire preuve de créativité » pour plus que doubler en 5 ans. Mais Costa a des arguments et notamment une politique tarifaire encore plus agressive dès cette année avec de nouvelles offres famille, monoparentale et single. La compagnie réfléchit aussi à faciliter l’acheminement de ses clients vers les ports de départ par le biais de partenariats (SNCF, Thalys…), sachant qu’elle affrète en nouveauté un vol charter pour Venise cette année sur EuropAirpost,  et la mise en place d’autotours pré et/ou post croisière  pour encourager les clients à prendre leur propre voiture. Dès cet automne, Monaco rejoindra les ports de départ de proximité.

Pour l’heure, les premières tendances 2009 sont plutôt bonnes avec des prises de commandes « en ligne » avec celles de 2008 à la même période en tout cas sur les mois de mars, avril, mai. L’activité incentive- groupes (25% des ventes)  se maintient quand à la demande individuelle, elle serait en progression depuis janvier, selon Georges Azouze. « Nous sommes atypiques par rapport au reste du marché ».

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire