Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

De Saint-Pétersbourg à Moscou, des trésors au fil de l’eau

En Russie, les croisières fluviales entre Saint-Pétersbourg et Moscou restent un produit phare, abordable en prix et riche en découvertes.

Trésors de palais, d’églises aux bulbes multicolores, de nature… La croisière fluviale est le mode le plus paisible et économique – parce qu’il évite les nuitées d’hôtel – pour découvrir à la fois les richesses de Saint-Pétersbourg et de Moscou et, entre ces villes effervescentes, la Russie profonde, rurale, forestière des villages et des isbas isolées dans des clairières. En une semaine, le bateau parcourt 1 800 km sur les fleuves Neva et Volga – le plus long d’Europe -, des lacs géants (Ladoga, Onega, Rybinsk) et des canaux monumentaux. Parce qu’il est attractif en prix, en variété et en contenu, le produit demeure donc très demandé chez les TO français, qui enregistrent 10 000 à 12 000 passagers par an. Et si certains voyagistes se montrent prudents, d’autres comme OK Tourisme, par exemple, ont pris cette année davantage d’allotements.

La Russie a toutefois souffert des envolées de prix de ces dernières années, qui ont « affecté fortement le tourisme de masse », regrette Olga Trineeva, de Pouchkine Tours (filiale de Salaün Holidays). « Certains produits étaient devenus quasiment hors marché », pense même Bruno Lachaize, directeur d’Inexco-Routes de l’Est, réceptif et TO leader sur la destination. Il estime que la crise, tout comme les ouvertures d’hôtels, qui vont augmenter les capacités, devraient ramener des prix « normaux et compétitifs ».

Le pays, qui a accueilli environ 200 000 voyageurs français en 2008, a aussi souffert de tensions géopolitiques. Mais ce sont les séjours à Moscou qui ont été les plus affectés, alors que Saint-Pétersbourg reste la destination préférée des visiteurs hexagonaux. Avec un point d’orgue : les célèbres Nuits blanches qui se déroulent chaque année pendant cinquante jours aux alentours du solstice d’été.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique