Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Comment changer de job

Chercher un nouvel employeur n’est pas une démarche facile. Identifier ses envies, être à l’affût des offres, bien gérer la transition… Des pistes pour réussir ce changement.

Un nouveau job ? Beaucoup en rêvent mais le passage à l’acte n’est pas toujours aisé. On sait ce qu’on quitte, jamais ce qu’on trouve ! Le candidat au départ doit donc avant tout identifier ce qu’il souhaite préserver, mais aussi trouver, dans son futur emploi. Vouloir partir pour fuir une situation est une mauvaise motivation. Bouger est difficile, cela mérite donc une réelle envie, explique Juliette Tournand, coach de dirigeants en entreprise.

Ce travail de réflexion est souvent long et doit rester discret. Ce n’est qu’une fois les idées claires sur votre objectif que vous pourrez multiplier les recherches. Lire la presse (notamment les petites annonces de L’Echo touristique), consulter Internet, augmenter sa vigilance avec son réseau de relations… toutes les méthodes sont bonnes. N’oubliez pas non plus de refaire votre CV, étape utile à la maturation du projet…

Avant le rendez-vous pour l’entretien d’embauche, prenez soin de vous renseigner sur l’entreprise pour laquelle vous postulez. Et préparez une liste de questions, sans piloter par avance les réponses. Préférez par exemple : Ici, quel est l’équilibre entre le temps passé en éductour et celui au bureau ? Plutôt que de lancer à votre interlocuteur : Chez nous, on ne voyageait que 10 % de notre temps, j’espère que chez vous, ce n’est pas comme ça ! Face à un employeur, il est par ailleurs facile de perdre ses moyens. Prenez des notes ! C’est un signe de professionnalisme et ça calme le jeu, conseille Juliette Tournand. Elles vous aideront par la suite à prendre une décision. Car pas question de donner une réponse immédiate. Les entreprises peuvent créer une pression pour précipiter la décision d’un candidat qui, du coup, ne se sent plus libre.

Annoncer son départ dans la simplicité

Reste alors une ultime étape : bien quitter votre ancienne entreprise. Arrêter d’être productif parce que l’on part est une erreur. Celui qui démissionne a tout intérêt à conserver de bonnes relations avec son ancien employeur. Et pour annoncer votre départ, mieux vaut jouer la carte de la simplicité, et dans l’ordre : démissionnez auprès de la hiérarchie et annoncez-le seulement ensuite à vos collègues et amis. Enfin, faut-il ou non communiquer le nom de votre futur employeur ? Il n’y a pas de règle. Mais l’important est de rester cohérent en ne le disant à personne si vous ne voulez pas que cela se sache immédiatement, termine Juliette Tournand.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique