Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Boomerang réussit sa percée sur les clubs

Le TO du groupe NG Travel estime être devenu le 3ème acteur sur le marché des clubs en France, avec près de 100 000 clients en 2016. Son portefeuille couvre 27 clubs cet été, sous les marques Kappa et Coralia.

Le pari est réussi. Quatre ans tout juste après le lancement du premier Kappa Club à Maurice, la marque de clubs select du groupe NG Travel s'est ancrée dans le marché touristique français. Ses huit adresses ont ainsi séduit 75 000 clients l’an dernier, soit une hausse de 25% comparé à 2015. Le taux de fidélité atteint déjà 40%, affirme l'entreprise. "Notre objectif est de franchir le cap des 50% en 2017", annonce Olivier Kervella, le président de NG Travel qui apprécie tout particulièrement d’avoir cinq clubs notés 4,5 sur 5 sur TripAdvisor. "Nous sommes devant tous nos concurrents", insiste-t-il.

"Des clients rentrent désormais en agences pour demander des séjours en Kappa Club, certains étant déjà partis 4 ou 5 fois dans nos clubs de voyages", souligne Philippe Sangouard, directeur marketing et ventes de Boomerang, pour bien faire la différence avec Coralia, la seconde marque club du groupe positionnée "clubs de vacances".

Enrichir le produit Kappa Club

Pour garder une longueur d’avance face aux concurrents, le concept Kappa est donc à nouveau amélioré, avec d’abord un repas offert chez l’habitant sur les clubs en moyen-courrier, après avoir connu un franc succès sur les destinations lointaines. Le TO va ensuite mettre à disposition de ses clients Kappa, en Crète et à Rhodes, un chauffeur privé pendant deux heures dans la semaine. Il en coûtera 10€ s’ils souhaitent utiliser ce service pour aller par exemple visiter un village ou faire du shopping. En Grèce, Sardaigne et Andalousie, ils pourront également s’initier au pilotage de drones. Enfin, l’application mobile utilisée par les clients permettra de partager des activités sportives, la location d’un taxi, ou encore les bons plans afin de favoriser les échanges dans un esprit très collaboratif.  

L’offre s’enrichit, elle, du Kappa Club Playa Grenad 4* et du Kappa Club Fergus Dos Playas 4* en Andalousie, du Kappa Club Lindos Imperial 5* à Rhodes et du Kappa Club Baïa del Porto 4* en Sardaigne qui remplace l’emblématique Matta Village. Toujours sur un créneau haut de gamme, la production Boomerang bénéficie en parallèle de la programmation de six hôtels Nosylis Collection sur lesquels le TO est engagé à hauteur d’une trentaine de chambres. Des éléments testés chez Kappa y sont ajoutés.

Déjà 20 000 clients Coralia en 2016

Avec trois clubs à l’été 2016, sept cet hiver, et treize pour l’été 2017, Coralia connait, elle, "un démarrage spectaculaire", juge Olivier Kervella, sur ce créneau du club animé classique, au bon rapport qualité/prix, destiné à séduire une clientèle mass market. "Ces clubs ont attiré 20 000 clients en neuf mois. Cela nous a incité à mettre le turbo, Coralia faisant déjà jeu égal avec Kappa en nombre de clubs", se félicite le PDG, reconnaissant qu’il est plus aisé de trouver des établissements respectant le cahier des charges établi pour cette marque.

Ce succès résulte, selon lui, d’un bouche à oreille positif sur les réseaux sociaux, de bons tarifs et d’un choix d’établissements connus des clients et vendeurs, puisque composé d’ex-clubs Lookéa ou Marmara notamment. "La marque Coralia inspire aussi confiance de par son histoire passée au sein du groupe AccorHotels", estime-t-il.

Les nouveautés de l’été sont ici d’abord composées d’anciens Kappa Club tels les clubs Coralia Marrakech 4* et Aldemar Rhodes 5*. Ils sont complétés du club Coralia Dion Palace 5* à Thessalonique, du Coralia Baja Bianca en Sardaigne et du Coralia Hacienda les 4 Saisons à Djerba qui devrait bénéficier du redémarrage de la demande sur la Tunisie. "L’objectif est de faire cohabiter les deux marques clubs sur nos destinations comme c’est déjà le cas en Grèce et en Sardaigne afin de développer les synergies dans l’hôtellerie, l’aérien, le réceptif…", explique-t-il.

Les ventes en progression de 25% sur l'été

A peine dévoilée, cette production connait un bon accueil dans les agences avec des ventes en hausse de 25% à date sur l’ensemble de la saison estivale. Olivier Kervella considère que Boomerang profite "d’une volonté des réseaux de trouver une alternative face au phénomène de bipolarisation en cours entre TUI et Thomas Cook. Nous sommes un TO français, indépendant, qui propose la seule alternative crédible pour les clubs et ne possède pas d’agences en propre de surcroît".

Ses produits sont désormais distribués partout depuis le référencement début janvier chez Manor, le TO étant même classé Gold pour les clubs chez Havas Voyages. En 2016, 2 200 agences ont au moins réalisé une vente avec le groupe, soit une progression de 35% du nombre de points de vente partenaires.

A la lumière de ces résultats, Olivier Kervella ne regrette aucunement d’avoir écarté pour la reprise de Fram fin 2015. Le dirigeant est d’ailleurs déjà engagé sur de nouveaux projets lorgnant sur le marché italien, où il ambitionne de distribuer ses clubs via un partenaire ou une acquisition.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique