Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Flixbus France augmente son offre d’au moins 50% en 2017

 »

"2016, notre première année pleine depuis la loi Macron, a été l'année de la révélation pour Flixbus sur le marché français", se réjouit Yvan Lefranc-Morin, directeur général de Flixbus depuis septembre. Et de revendiquer, ce 19 janvier lors d'un point presse "roulant" à bord d'un autocar, quelque 3,3 millions de passagers en France l'année dernière, soit 50% de parts de marché.

Une rentabilité difficile à trouver

Pour booster le marché, Flixbus, dont le réseau français compte 60 lignes et 135 villes, prévoit une augmentation d'au moins 50% de son offre globale cette année par rapport à 2016. "Nous devrions quasiment doubler le nombre de destinations, l'objectif étant de relier toujours plus de villes moyennes à notre réseau français et européen", explique Yvan Lefranc-Morin. A la clé, le leader du marché en termes d'offre attend 5,5 millions de passagers en France en 2017. Selon une étude de l'Arafer, l’autocar a ravi sur un an environ 1,3 million de clients au TGV, et environ autant au covoiturage.

Si le transport par autocar séduit pour ses prix bas, son confort et la sécurité à bord – un argument important pour les femmes notamment, qui constituent 60% de sa clientèle –, la rentabilité n'est pas encore au rendez-vous. "C'est tout à fait normal sur un marché qui a 15 mois d'ancienneté", justifie le directeur général, refusant de communiquer sur le panier moyen. "Nous serons rentables avant Ouibus, sur du très court terme, au plus tard en 2018", assure-t-il, misant pour ce faire sur un taux de remplissage plus élevé à 65-70% (contre 60% actuellement), et non sur une hausse des tarifs.

Nouvelles sources de revenus

Côté commercialisation, tout ou presque se fait en ligne, mais Flixbus travaille aussi avec 1500 agences de voyages partenaires. "Cela nous permet de toucher une clientèle de province, plus âgée, pas forcément adepte de la réservation sur Internet", précise Yvan Lefranc-Morin.

L'entreprise lance par ailleurs de nouveaux produits, tel que Flixbus location, une plate-forme permettant de réserver un car entier, pour un trajet sur mesure. Le service s'adresse aux particuliers mais aussi aux tour-opérateurs, associations, ou encore partis politiques, par exemple pour le transport de militants depuis la province. Une offre qui pourrait intéresser les équipes en charge d'organiser les meetings d'un certain Emmanuel Macron.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique