Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Balades féeriques autour des lacs italiens

Douceur du climat, paysages alpins grandioses, jardins enchanteurs… font tout le charme des lacs italiens. Et le souvenir des écrivains, poètes, musiciens venus séjourner sur leurs rives continue d’habiter les lieux. Une destination rêvée pour les passionnés de littérature, d’art ou de botanique.

Répartis sur quatre provinces – le Piémont, la Lombardie, la Vénétie et le Trentin -, les lacs italiens (une vingtaine) font partie de ces destinations qui fascinent : les lacs Majeur, de Côme et de Garde étant les plus grands. Les Français vont plus volontiers vers les deux premiers qui, avec le petit lac d’Orta, se nichent au creux de montagnes sauvages, à 70 km au nord de Milan. Le lac de Garde, plus proche de Vérone, accueille plutôt des touristes allemands et suisses, pour des raisons évidentes de proximité géographique. Troisième destination des Français en Italie, après les villes d’art (Rome, Venise, Florence) et la Sicile, les lacs attirent ceux qui sont déjà allés en Italie. C’est une destination sans soucis, qui se vend toute seule, et pour tous les budgets. Les forfaits sont très compétitifs, car nous avons de bons tarifs négociés avec des hôtels qui se sont modernisés, confirme Sylvie Nahon, directrice de production du groupe Pauli (Visit Italie). Chez les autocaristes, les circuits combinent classiquement Venise et un tour rapide des principaux sites : les villas de Tremezzo et de Bellagio sur le lac de Côme, les îles Borromées sur le lac Majeur. Les spécialistes ont amélioré leur sélection de séjours classiques et d’auto-tours et ont étoffé leur offre hôtelière, qui va du palace au 3b de bon niveau. On trouve aussi quelques séjours ou circuits thématiques autour du jardin ou de la musique (chez Intermèdes, Autrement l’Italie ou VO Italia). Bravo Voyage innove en y ajoutant des locations d’appartements dans des villages moins touristiques. Les spécialistes sont plutôt restés fidèles aux compagnies aériennes régulières (Air France ou Alitalia) et proposent des trains de nuit. Les ventes de la saison estivale ont bien démarré avec une nouvelle demande pour les courts séjours et les week-ends, indique Anna Einnaudi, responsable production chez Italique. Mais, les agents de voyage connaissent mal la destination et ne pensent pas toujours à la vendre, regrette-t-elle. Alors à quand des éductours autour des lacs ?

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique