Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

APS : Le Public Système est toujours adhérent

L’agence de communication a souhaité rappeler que sa branche MICE, désormais intégrée au groupe, était toujours adhérente à l’APS pour éviter toute mauvaise interprétation d’un compte-rendu de l’association.

Souhaitant apporter un démenti à un "compte-rendu équivoque de l’APS", l’agence de communication Le Public Système a rappelé que la simplification administrative et dénominative de sa société Public Systeme MICE, désormais intégrée au groupe dans un département propre, ne signifiait pas la fin de sa couverture par l’APS.
Ce démenti fait suite à un compte-rendu de l’APS qui faisait état, comme après chaque réunion de bureau, de la liste des entrées et sorties de membres de l’association. Contacté, Raoul Nabet, le président de l’APS revient sur cette communication. "Un adhérent sort de notre association dans trois cas, soit à sa demande lorsqu’il ne souhaite plus bénéficier de la garantie, soit à la notre en cas de radiation, soit enfin, en cas de changement de dénomination administrative, comme cela a été le cas pour Le Public Système MICE", explique-t-il. Mais dans ce compte-rendu, l’APS n’indique jamais le motif du départ de l’adhérent, ce qui peut prêter à confusion. "Nous n’avons pas le droit de le faire car sinon, nous désignerions implicitement ceux que nous radions, des sociétés souvent en mauvaise situation financière" poursuit Raoul Nabet. Au mois de juillet, une agence événementielle et incentive, Exploraction, avait été radiée de l’APS après avoir causé un préjudice evalué à l’époque à 800 000 €.