Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Après dix-huit mois de quasi fermeture, les premiers voyageurs font leur retour à l’île Maurice

L’Île Maurice a rouvert ses frontières aux touristes vaccinés le 1er octobre. Un moment très attendu après dix-huit mois de fermeture.

Depuis vendredi, l’île Maurice a levé les restrictions pour les voyageurs vaccinés, qui n’ont désormais plus à effectuer de quarantaine. « Cette réouverture est inévitable car 100 000 familles dépendent du tourisme pour vivre », a déclaré le Premier ministre adjoint Steven Obeegadoo, lors d’une conférence de presse jeudi.

Avant l’arrivée du coronavirus en mars 2020, le secteur du tourisme représentait 24% du PIB et employait un quart de la population active. Affirmant que le pays était « bien préparé », il a précisé que 68% des 1,3 million d’habitants sont pleinement vaccinés et que 89% de la population a déjà reçu au moins une dose. Des taux parmi les plus élevés au monde.

En juillet, l’île Maurice avait rouvert partiellement ses frontières pour la première fois depuis début 2020. Les touristes, obligatoirement vaccinés, devaient toutefois séjourner dans des « bulles de villégiature » pendant 14 jours avant d’être autorisés à s’aventurer plus loin, sous réserve d’un test négatif.

Selon le site du Centre de prévention et de contrôle des maladies de l’Union africaine (Africa CDC), Maurice avait enregistré 13.685 cas au 26 septembre, et la moyenne hebdomadaire de contaminations a nettement chuté depuis un pic en août.

Exotismes accueille une centaine de clients

En terme de formalités, seule la présentation d’un test PCR de moins de 72 heures leur est désormais demandée, ainsi que des tests antigéniques de contrôle à l’arrivée et au cinquième jour. Ainsi que le précise le Quai d’Orsay, les voyageurs vaccinés doivent avoir souscrit une assurance couvrant le Covid. Les voyageurs peuvent se déplacer dans l’île sans restriction dès le premier jour si le résultat de leur test est négatif. Les voyageurs non vaccinés, en revanche, doivent réserver un séjour de quarantaine dans un hôtel de quarantaine officiel, qui comprend les repas et les transferts et rester pendant 14 jours dans leur chambre d’hôtel où leurs repas sont servis. Ils devront aussi effectuer plusieurs tests. Tous les voyageurs, qu’il soient vaccinés ou non, doivent remettre aux autorités mauriciennes à leur arrivée deux formulaires de santé (disponibles sur le site du Quai d’Orsay). Sur la carte établie par la France, l’île Maurice est actuellement classée en orange.

Après 18 mois de quasi fermeture, cette destination habituellement très prisée fait donc un come-back des plus attendus, notamment par nombre de TO français pour qui cette destination est habituellement stratégique. « Depuis l’annonce début septembre de la réouverture, les réservations Exotismes ont bondi, atteignant ces dernières semaines un niveau proche de celui de l’année 2019, se félicite ainsi le TO qui a fait voyager 19000 Français à Maurice en 2019. Pour cette première semaine d’arrivée, c’est au total une centaine de clients qui voyageront vers Maurice avec Exotismes. »

« Nous ne pouvons pas rater la reprise »

Les réservations d’hôtels et de billets d’avion pour Maurice ont fortement augmenté ces dernières semaines, indique de son côté la représentation française de l’Office de Tourisme de l’Île Maurice. Des vols supplémentaires ont dû être programmés pour répondre à la demande. 

Mais pour certains professionnels, la prudence reste de mise. Selon François Eynaud, directeur des hôtels haut de gamme Sun Resorts, la reprise prendra du temps. Mais « nous devons réussir cette réouverture après 18 mois de fermeture », affirme-t-il. « Nous ne pouvons pas la rater ».

Mercredi, le gouvernement a annoncé avoir injecté 280 millions de dollars dans la compagnie aérienne nationale Air Mauritius, en difficulté en raison de la pandémie.

L’Île Maurice compte faire un retour en force sur l’IFTM, qui débute demain. Louis Steven Obeegadoo vice Premier ministre, ministre des Terres et du logement et ministre du Tourisme de l’île Maurice et Arvind Bundhun, directeur de la Mauritius Tourism Promotion Authority seront présents ainsi que de nombreux hôteliers présents sur la destination (Lux Resorts, Beachcomber, VLH, Shangri-La Le Touessrok…).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique