Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Angoulême est Charlie

Le musée de la BD d'Angoulême consacre une exposition à Charlie Hebdo, depuis sa genèse, en collaboration avec le Festival d’Angoulême.

De la revue Hara-Kiri, créée en 1960, jusqu’au numéro historique du 14 janvier 2015, "Une histoire de Charlie", présente une rétrospective de l’histoire et des grandes figures qui ont accompagné le journal satirique, mais aussi des documents rares. Des pièces proviennent de prêts de collectionneurs privés et des "amis" du musée de la bande dessinée ou de Charlie Hebdo.

Des Unes affichées dans les rues

A travers l'exposition, organisée du 29 janvier au 8 mars, le Musée de la bande dessinée veut présenter au public la démarche du journal, "l’œuvre collective" qu’il représente, et exercer le regard critique.

Cet hommage se prolongera via l’affichage, sur des panneaux électoraux implantés dans les rues et les places d’Angoulême, de Unes de Charlie Hebdo – une opération réalisée avec le concours de la municipalité d’Angoulême.

Le musée Hergé renonce à son expo

L'exposition sur Charlie Hebdo et ses auteurs assassinés, prévue au musée Hergé de Louvain-la-Neuve en Belgique, a en revanche été annulée.

Selon le journal Le Soir, Nick Rodwell, directeur de Moulinsart SA, la structure qui exploite commercialement l'œuvre de Hergé, a été informé par le bourgmestre "des risques et dangers que pouvaient faire courir l'exposition au personnel du musée et à la population de Louvain-la-Neuve". Il a ensuite pris la décision de ne pas la maintenir.

"Il était inconcevable pour moi de prendre le moindre risque avec le personnel et les riverains", a précisé Nick Rodwell.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique