Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : Air France-KLM va t-elle racheter 49% de Malaysia Airlines ?

Le gouvernement malaisien cherche un partenaire stratégique pour Malaysia Airlines. Air France-KLM et Japan Airlines sont sur le coup.

Selon le Straits Times, un journal singapourien, le groupe Air France-KLM serait intéressé par un investissement à hauteur de 49% dans la compagnie Malaysia Airlines, actuellement en difficulté. De son côté, Japan Airlines envisagerait une participation à hauteur de 25%. AirAsia et Malindo Air (la branche malaisienne de la compagnie indonésienne Lion Air) ont également soumis des propositions.

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad a déclaré lundi 20 janvier que cinq propositions avaient été reçues dans le cadre d’un examen qui avait débuté l’année dernière. Le gouvernement malaisien cherche un partenaire stratégique pour sa compagnie aérienne nationale, qui a eu du mal à se remettre de deux tragédies : la mystérieuse disparition du vol MH370 et l’ abattage du vol MH17 au- dessus de l’est de l’Ukraine.

D’après le média singapourien, « les offres des transporteurs étrangers sont plus complètes et stratégiques, car les deux prévoient de capitaliser sur l’emplacement stratégique de la Malaisie pour leurs opérations », a déclaré l’une des sources. Les sources ont refusé d’être identifiées car les discussions sont confidentielles.

Centre de maintenance contre hub régional

Malaysia Airlines avait signé l’année dernière un accord de joint-venture avec JAL couvrant les vols entre la Malaisie et le Japon, qui pourrait être étendu à l’avenir aux vols américains. Les deux compagnies sont toutes les deux membres de l’alliance aérienne Oneworld, tandis qu’Air France-KLM fait partie de l’alliance rivale SkyTeam.

Des sources ont déclaré qu’Air France-KLM avait proposé de mettre en place un hub pour les services de maintenance, de réparation et de révision en Malaisie, tandis que Japan Airlines envisagerait de faire du pays d’Asie du Sud-Est son hub régional, y compris pour les vols à bas prix.

« Une solution internationale est probablement la meilleure dans cette situation car AirAsia aurait des problèmes de concurrence », a déclaré une des sources. « Les discussions sont encore en cours, mais les intérêts tournent autour d’un énorme hub en Asie du Sud-Est. Et il est clair que les compagnies aériennes internationales voient de la valeur dans Malaysia Airlines pour cela », a déclaré la source.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique