Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

article privilège

VIVRE en bon voisinage

| Le 01 juin 2017 à 00h 00 par Linda Lainé Rédactrice en chef

Extrait de 677 caractères : Barcelone est un symbole fort de l'aversion croissante d'une ville vis-à-vis des touristes. Sa « maire-citoyenne », Ada Colau, en finit par oublier l'apport de devises des voyageurs à l'économie locale. Les voisins, eux, n'en peuvent plus de ces étrangers qui créent une inflation sur l'immobilier et les commerces de proximité, mais aussi des nuisances variées. Au niveau des locations saisonnières, la délation se répand dans la ville de Gaudi, mais aussi à Berlin, voire jusqu'à Paris. Avec la croissance inéluctable des flux touristiques mondiaux, dixit l'OMT, les plus grandes destinations urbaines risquent d'atteindre des niveaux de saturation bien...

La suite de cet article est réservé aux abonnés de Mon Echo

Vous avez déjà un compte ?

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné à L’Echo Touristique ?
Découvrez sans plus attendre notre nouvelle formule

Le magazine + version numérique en ligne + la newsletter quotidienne abonnés
+ le web abonnés
Un système d’information complet pour savoir, comprendre
et décider sur tous les segments du voyage : loisir, tourisme et MICE

Je M'abonne

Identifiants oubliés ? Cliquez ici