Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyageurs du Monde se porte (très) bien

Le groupe bénéficie notamment du retour de certaines destinations historiques, comme le Maroc, la Mauritanie, l’Egypte ou la Jordanie.

Sur le premier semestre de l’année 2018, le groupe Voyageurs du Monde a réalisé un chiffre d’affaires de 175,4 millions d’euros (+12,3% à périmètre constant). Cela représente environ 38% du chiffre d’affaires annuel du groupe, et entraîne une baisse structurelle de la rentabilité du groupe.

En effet, au 30 juin 2018, l’EBITBDA s’élève à -0,6 millions d’euros, contre -2,9 millions d’euros l’année précédente. « Nous perdons toujours de l’argent sur le premier semestre, puisque nous encaissons les clients une fois partis. Mais nous allons connaître une très bonne année sur le plan économique. La croissance organique est à deux chiffres et cela faisait longtemps », explique Lionel Habasque, directeur général délégué de Voyageurs du Monde.

Le résultat net annuel sera en hausse

Car, même s’il y a perte, c’est la plus faible connue pour le groupe et pour un premier semestre. « Nous connaissons la croissance parce que nous évoluons dans un contexte économique global meilleur. Nous bénéficions aussi du retour de certaines destinations (Maroc, Mauritanie, Egypte, Jordanie) dans lesquelles nous avons toujours été très implantés », précise Lionel Habasque.

Les comptes, arrêtés à la date du 7 octobre pour obtenir ces statistiques, laissent également entrevoir une nouvelle année radieuse pour Voyageurs du Monde. « Les départs acquis sur l’année 2018 sont en hausse de 10,2% sur l’activité individuelle […]. Compte tenu des effets conjugués d’une amélioration du chiffre d’affaires et de la marge, et sauf événement exceptionnel, le résultat net du groupe enregistrera une hausse au 31 décembre 2018 », conclut Lionel Habasque.

De bon augure pour servir les ambitions internationales du groupe. En Angleterre, l’intégration des process de Voyageurs du Monde auprès des équipes d’Original Travel et KE, est en cours de réalisation. « Les deux entités pèsent près de 10% du chiffre d’affaires total du groupe. Nous allons consolider ces activités avant d’envisager de se lancer à la conquête de nouveaux marchés », conclut Lionel Habasque.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique