Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Israël et territoires palestiniens : le Quai d’Orsay recommande la plus grande prudence

Suite aux événements survenus cette semaine, le ministère des Affaires étrangères a actualisé ses recommandations sur la destination.

« En raison des tensions actuelles liées au transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem et aux graves violences survenues à Gaza, la plus grande prudence doit être observée lors des déplacements en Cisjordanie et dans la Vieille ville de Jérusalem, en particulier les vendredis, souligne le Quai d’Orsay sur sa page Conseils aux voyageurs. De manière générale, il est recommandé d’éviter les rassemblements de foule et les manifestations. Par ailleurs, compte tenu des tensions observées dans la région, il convient de s’abstenir de tout déplacement à proximité des frontières avec la Syrie et le Liban. »

Vigilance renforcée au minimum

D’une manière générale, “en raison de la situation qui prévaut dans la région, il est recommandé, avant et pendant le voyage, de suivre l’actualité”, indique également le Quai d’Orsay. A noter que l’ensemble de la destination se trouve au minimum en vigilance renforcée, d’autres zones étant placé en vigilance orange et rouge (déconseillé sauf raison impérative et formellement déconseillé).

En décembre dernier, les Etats-Unis ont reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël. Le transfert dans la ville de l’ambassade américaine, auparavant établie à Tel Aviv, a été la première traduction de ce changement, provoquant de violentes manifestations dans la bande de Gaza. Celles-ci ont entraîné la mort de près de 60 personnes, et fait 2400 blessés.

Le Guatemala a lui aussi inauguré son ambassade à Jérusalem mercredi. Le Paraguay pourrait quant à lui le faire dans les jours qui viennent.

 

 

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.