Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Virgin fait un grand pas vers le tourisme spatial (vidéo)

Jeudi soir, le vaisseau spatial touristique VSS Unity a atteint une altitude de plus de 80 kilomètres, ce que Virgin Galactic considère être la limite de l’espace. Emmener des clients payants à bord d’un vaisseau spatial est un objectif en passe de se concrétiser.

Le tourisme spatial semble de plus en plus réel. Virgin Galactic a annoncé jeudi que son appareil SpaceShipTwo (baptisé VSS Unity) a atteint une altitude de 82,7 kilomètres. « Aujourd’hui, pour la première fois de l’histoire, un vaisseau spatial construit pour transporter des voyageurs privés a atteint l’espace », a indiqué Richard Branson dans un communiqué. « C’est un jour mémorable et je ne pourrais pas être plus fier de nos équipes qui, ensemble, ont ouvert un nouveau chapitre de l’exploration spatiale », s’est-il réjoui.

Ces vols partent depuis le « spatioport » du Mojave, en Californie. Le vaisseau ne décolle pas depuis la Terre mais est emporté en altitude par un avion porteur, qui le largue à environ 15 km d’altitude. Puis les deux pilotes de VSS Unity allument leur moteur fusée en direction du ciel pour passer la frontière de l’espace, fixée par convention à 100 km d’altitude.

Tourisme spatial : déjà 600 clients


Le vol de jeudi rapproche Virgin Atlantic de la concrétisation du rêve du tourisme spatial. L’entreprise a pour objectif d’emmener des clients payants à bord de la fusée à six passagers, qui a à peu près la taille d’un jet d’affaires. Le fondateur de Virgin Atlantic, Richard Branson, souhaite être l’un des premiers à bord. Après le test, M. Branson a salué les pilotes en déclarant que «l’espace appartient à Virgin!»

Une autre société américaine, plus discrète que Virgin, est sur les rangs pour devenir la première à envoyer des passagers dans l’espace: Blue Origin, fondée par le milliardaire Jeff Bezos, patron d’Amazon. Mais cette dernière a choisi de le faire avec une petite fusée.

La date du premier vol commercial de Virgin a été maintes fois repoussée, en particulier à cause de l’accident qui a coûté la vie à un copilote lors d’un vol d’essai en 2014, et a retardé le projet de plusieurs années. Mais Richard Branson a rappelé sur CNN en novembre dernier qu’il espérait voir ses pilotes atteindre l’espace « avant Noël ». Plus de 600 clients ont déjà payé leur place à 250.000 dollars depuis des années.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique