Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Une prime à la casse pour aider les compagnies à acheter des avions ?

Pascal de Izaguirre, au nom des compagnies françaises, demande l’aide de l’État pour acheter des avions moins polluants et du carburant vert.

Les compagnies aériennes devraient bénéficier d’une « prime à la casse » pour encourager l’achat d’avions neufs, au bilan climatique moins néfaste, plaide le dirigeant de la principale organisation professionnelle du secteur en France dans le Journal du dimanche.

« La transition énergétique est possible. Des solutions techniques existent. Un levier très important est le renouvellement des avions », souligne Pascal de Izaguirre, président de la Fédération nationale de l’aviation et de ses métiers (Fnam) et PDG de la compagnie Corsair.

« Nous demandons des systèmes d’incitation fiscale pour accélérer l’achat d’appareils neufs. Il existe des primes à la casse dans d’autres secteurs. Nous souhaiterions un dispositif similaire pour nos flottes », plaide-t-il dans un entretien.

Biocarburant : enjeu majeur pour les compagnies

L’aviation représente entre 2 et 3% des émissions mondiales de CO2, principal gaz à effet de serre, selon l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), une agence de l’ONU.

Pascal de Izaguirre juge par ailleurs que les carburants verts représentent le « principal levier » pour décarboner le secteur mais regrette qu' »à ce jour, il n’existe pas de filière de production française et donc de carburant non fossile disponible ».

« La Fnam demande à l’État la mise en place d’un comité de filière biofioul, avec ses différents acteurs, dont les énergéticiens », plaide-t-il. « Il faut mettre en place un mécanisme de soutien à l’achat de kérosène issu de la biomasse, comme il en existe par exemple aux États-Unis », avance le responsable.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique