Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Une grève nationale pendant IFTM-Top Resa ?

L’intersyndicale a appelé hier à une nouvelle journée de mobilisation sociale le jeudi 23 septembre. Une menace qui n’inquiète pas Vincent Lhoste, directeur de Top Résa.

« On a géré des tsunamis, un volcan, alors on va bien réussir à gérer une petite grève en France », s’exclame Isabelle Cordier, la directrice générale de Carrefour Voyages. Qu’on se le dise, l’appel à la grève pour le jeudi 23 septembre lancé hier par l’intersyndicale ne viendra pas bouleverser les plans du réseau durant l’IFTM-Top Résa. L’ensemble de ses agents a été convoqué porte de Versailles pour des séances de formation étalées durant les quatre jours du salon.  « On se débrouillera, assure Isabelle Cordier. D’abord, 40% ou 50% du réseau vient en voiture. Ensuite, pour ceux que nous avons convoqués le jeudi et qui doivent arriver par train ou avion le matin et repartir le soir, il est tout à fait envisageable de les faire venir dès le mercredi soir et de les faire rentrer le vendredi matin, en leur payant des nuits d’hôtels. Ca nous coûtera plus cher, mais on le fera. »
Pas de panique non plus pour Vincent Lhoste, le directeur du salon. « C’est une mauvaise nouvelle, mais le fait que le salon soit dans Paris même devrait lui éviter d’être trop pénalisé, contrairement à des centres de congrès situés en banlieue, espère-t-il. Quand c’est bien anticipé, tout le monde s’organise. Ca pourrait donc peser sur la journée du jeudi mais profiter au vendredi. » Et de signaler que la grève d’avant-hier n’a guère touché les moyens de transports permettant d’accéder au Parc des expositions.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire