Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Typhon Mangkhut : la « tempête de l’année » a frappé l’Asie

Le typhon Mangkhut a frappé dimanche de plein fouet la province chinoise de Canton, la plus peuplée du pays, après avoir fait plusieurs dizaines de morts aux Philippines, principalement dans des glissements de terrain.

Difficile de tirer un bilan au lendemain du passage du super typhon Mangkhut, un des plus violents de ces dernières années.

Le typhon, accompagné de vents dépassant largement les 200 kilomètres à l’heure, a d’abord dévasté la pointe nord des Philippines, faisant au moins 50 morts. Il s’est ensuite dirigé vers la Chine, longeant le sud de Hong Kong puis Macao, avant de repiquer vers continent.

Le roi des tempêtes

Dimanche soir, à 22h, Mangkhut, surnommé le « roi des tempêtes », se dirigeait vers l’ouest et la province du Guangxi, rétrogradé en tempête tropicale. La tempête devait également toucher les régions de Guizhou, Chongqing et du Yunnan lundi. Selon l’administration météorologique, Mangkhut est l’une des dix plus fortes tempêtes à frapper le sud-est de la Chine depuis le début de la tenue des statistiques en 1949, avec des vents soufflant à 162 km/h.

A Hong Kong, le dégagement des routes jonchées de débris, d’arbres et d’échafaudages renversés, a commencé. Plusieurs bâtiments, comme la tour de bureaux One Harbourfront, ont eu des vitres brisées sous l’effet des rafales de vent qui ont fait osciller les gratte-ciel.

Les vols dans la région reprennent lentement après la fermeture de certains aéroports dimanche. Certains services de transport restent suspendus. Il n’y a eu aucun vol avant lundi milieu de matinée, à l’arrivée et au départ de Hong Kong.

A Macao, fortement touchée par un typhon l’année dernière, les autorités étaient beaucoup mieux préparées cette fois. Elles ont ordonné la fermeture des casinos samedi soir à l’approche de la tempête. Les établissements de jeu étaient de nouveau opérationnels dès aujourd’hui mais les autorités travaillaient toujours au rétablissement de l’électricité dans les quelque 20 000 foyers ayant subi des coupures de courant.

Une reprise des vols en pointillé

Selon les médias chinois, plus de 400 vols ont été annulés dimanche matin dans deux aéroports de la province chinoise de Hainan (sud), et tous les sites touristiques côtiers ainsi que les écoles ont été fermés à l’approche du typhon Mangkhut.

Durant les prochaines jours, la reprise du trafic aérien sera probablement très lente, avec des retards continus et des annulations. Pour les aéroports de Shenzen, Hong Kong, Kansai, Shanghai, Beijing, Guangzhou  les informations sortent au compte-goutte. Cliquer sur chaque aéroport pour avoir les dernières informations.