Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Réussir ses campagnes de communication

Attendre le client, c’est bien. Mais l’inciter activement à franchir la porte de votre agence, c’est mieux. Et pour cela, rien ne vaut une bonne campagne de publicité.

La concurrence est rude pour se démarquer des autres agences de voyages. Celles qui appartiennent à un réseau profitent de campagnes de communication nationales. Mais rien ne les empêche de faire aussi de la publicité localement pour renforcer le message. Quant aux distributeurs indépendants, ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes. En tout état de cause, le budget d’une agence est généralement limité. Raison de plus pour conjuguer rigueur et imagination.

L’annonce dans la presse (à partir de quelques centaines d’euros), est un grand classique. Elle est idéale pour mettre en avant un produit, un départ régional. Et ses retombées sont généralement bonnes. Accor Travel Distribution, à travers ses partenariats avec les quotidiens régionaux (Sud-Ouest, Nice Matin, l’Est Républicain…), a trouvé un excellent biais pour communiquer. Après divers essais, Olivier Pulcini, directeur de SST à Paris, s’est pour sa part concentré sur le quotidien gratuit Metro, pour une publicité bi-hebdomadaire à l’année. Ce qui lui a permis de négocier un bon tarif.

L’affichage n’est pas forcément inaccessible. A certaines périodes creuses, les afficheurs accordent des ristournes pour vendre leurs panneaux. Didier Vambelle, d’Espace Voyages (Montpellier), n’a pas hésité à se montrer nu (mais de dos !), sur 140 sucettes JC Decaux. La campagne a fait beaucoup parler ! Sans aller jusqu’à cette extrémité, il est essentiel de soigner le message pour ce type d’opération, en particulier le visuel.

Privilégiez une communication sur les prix

Les tracts distribués dans la rue ou dans les boîtes aux lettres permettent de ratisser large, mais avec une efficacité relative. Mieux vaut dans ce cas privilégier une communication sur les prix. Les filiales voyages des grands distributeurs (Leclerc Voyages, Vacances Carrefour…) obtiennent de bons résultats, en insérant un produit touristique à petit prix dans les catalogues généraux de leurs enseignes, diffusés à plusieurs millions d’exemplaires. Selectour fait de même avec ses Dix prix aussi bas. Enfin, les opérations de marketing direct permettent d’adresser un message plus ciblé. Le fichier est alors au coeur de la réussite de cette forme de communication. Mais son coût est loin d’être négligeable car, pour être efficace, il doit être régulièrement remis à jour.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique