Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Programme de fidélité : Miles Attack s’ouvre à TUI

Le programme, malin, réservé aux agences de voyages, s’ouvre à des partenaires et à des opérations inédites.

 

Miles Attack est devenu un programme de fidélité bien connu des distributeurs. Créé en 2011 pour booster la plate-forme de réservations hôtelières Teldar, le système est devenu multi-partenaires, avec désormais 22 fournisseurs. "TUI va nous rejoindre à la fin de l’année", pour toutes ses marques et labels, a expliqué lors d’une conférence de presse, ce matin, Elodie Noriant, directrice commerciale et développement.

Un nouveau BtoB

Dans son nouveau site lancé à l’IFTM, le programme s’est ouvert à une nouvelle typologie de partenaires. Il s’agit des offices de tourisme (OT), qui peuvent ainsi faire la promotion de leur destination (via des quiz, des éductours…), en échange de points de fidélité. Aujourd’hui, Miles Attack s'appuie en France sur 8 partenaires destinations, mais aussi et surtout 14 fournisseurs. Manquent à l’appel des compagnies aériennes spécialistes de certaines lignes ou régions.

L’autre innovation du BtoB, c’est l’ajout de l’e-learning. "Nous sommes partis dans un concept de formation pour pousser la connaissance des produits auprès des agents de voyages, ajoute Elodie Noriant. Les professionnels peuvent apprendre très facilement et être récompensés en conséquence".

14 300 membres en France

Miles Attack compte 14 300 membres, dont 85% sont réellement actifs (les membres "actifs" ayant réalisé au moins une opération sur les 30 derniers jours). "C’est la communauté la plus large d’agents de voyages, inscrits à titre personnel. Leurs gains sont préservés s’ils changent d’employeur.

Sur Milesattack.com, la rubrique Gagnez des Miles rassemble toutes les opérations en cours : daily miles, boosters, quiz, e-learning, challenges, sondage… Le système de récompenses peut aller jusqu’à des billets d’avion ou des nuitées, sur la base d’un tirage au sort.

Des cadeaux… de Noël

La boutique du programme, pour transformer ses gains, renferme plus de 1000 cadeaux. Et 70% des achats sont réalisés entre le 1er novembre et le 31 décembre. La date de validité des miles et l’approche de Noël expliquent cette tendance : les points sont valables l’année de leur acquisition plus une année calendaire. C’est un avantage en nature, inscrit dans un cadre légal. Plus de 3 millions de ventes ont été récompensées en France depuis cinq ans.

Quels sont les cadeaux les plus achetés ? Les jouets pour les enfants,  la sélection coquine, les chèques cadeaux/bons d’hôtels de 10 euros, des articles mode/luxe. "Des agents de voyages ont été si performants qu’ils ont pu s’acheter pour 3000 euros de cadeaux)", sur deux années de cumul.

Des ambitions européennes

En France, le programme est arrivé à certaine maturité. "Nous nous ouvrons aux OT, et nous ne nous arrêterons pas là. Nous réfléchissons à d’autres typologies de partenaires (comme les parcs et les musées, NDLR), de produits et de jeux".

L’entreprise voit aussi sa croissance à l’export. Cinq ans après sa création comme filiale de Gekko (Teldar et HCorpo), ses ambitions européennes ont démarré par la Belgique et l’Espagne. Le Portugal, la Grande-Bretagne, la Grèce sont désormais dans sa ligne de mire. Reste à savoir si des concurrents s’inviteront demain dans la cour de Miles Attack, qui a l’avantage d’être aujourd’hui en situation de quasi-monopole sur le terrain de la fidélité BtoB.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique