Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pour la première fois depuis sa naissance, EasyJet déclare une perte annuelle

EasyJet a annoncé ce jeudi prévoir une perte avant impôts comprise entre 815 et 845 millions de livres pour l’exercice 2019-2020.

Depuis sa naissance en 1995, EasyJet n’avait jamais annoncer de lourdes pertes annuelles. C’est désormais chose faite. La compagnie aérienne a communiqué, jeudi 8 octobre, prévoir une perte avant impôt comprise entre 815 et 845 millions de livres (entre 895 et 930 millions d’euros) pour l’exercice 2019-2020 achevé fin septembre. « Cette année, ce sera la première fois de son histoire qu’EasyJet réalisera une perte », regrette Johan Lundgren, directeur général de la compagnie.

Le nombre de passagers transportés a chuté de 50% (à 48 millions) sur l’exercice 2019-2020. « Sur la base des restrictions de voyage en cours, nous prévoyons d’opérer à environ 25% de notre capacité pour le 1er trimestre de l’exercice 2020-2021 », qui correspond à octobre-décembre 2020.

EasyJet va avoir besoin d’aide

Pour faire face à la crise, EasyJet a déjà contracté un prêt de 600 millions de livres auprès de l’Etat britannique, supprimé 4.500 emplois, obtenu 608 millions de livres en cédant des appareils de sa flotte, et sollicité les actionnaires pour remettre au pot 419 millions de livres.

Mais selon les médias britanniques , EasyJet a informé le gouvernement qu’elle pourrait avoir besoin d’un soutien financier accru. « EasyJet continuera à réfléchir à sa situation financière et continuera d’examiner d’autres opportunités de financement, y compris des cessions, si besoin », note le groupe dans son communiqué.

La dette nette d’EasyJet a bondi à 1,1 milliard de livres contre 326 millions de livres à la même époque il y a un an. C’est pourquoi la low cost veut se concentrer sur la rentabilité de ses vols pour préserver ses liquidités. Cette stratégie, selon le groupe, lui a permis de réduire sa consommation de trésorerie au quatrième trimestre par rapport au troisième.

Crédit : EasyJet

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique