Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pierre et Vacances/Center Parcs suspend provisoirement le paiement des loyers

Le groupe, lourdement impacté par la pandémie, n’honorera pas ses engagements pendant la procédure de conciliation ouverte par le tribunal de commerce de Paris.

Pierre et Vacances/Center Parcs annonce la suspension provisoire du « règlement des loyers des partenaires concernés par la conciliation », une procédure ouverte au début du mois par le tribunal de commerce de Paris, à la demande du groupe. La semaine dernière, plus de 700 propriétaires ont assigné l’entreprise en justice pour réclamer le paiement des loyers non versés pendant le premier confinement. 

Le groupe a pris cette décision « dans l’attente des autorisations de réouvertures, ainsi que des décisions des pouvoirs publics en réponse aux actions d’indemnisation conduites par le Syndicat national des résidences de tourisme (SNRT) », et parce que le cadre juridique de la procédure amiable de conciliation le lui permet.

Résultats dans le rouge vif

« Cette procédure de prévention, flexible et consensuelle, a pour objectif d’aboutir à des solutions amiables avec nos principaux partenaires. Ainsi, sous l’égide du conciliateur, le groupe prend attache avec ses différents partenaires, bailleurs et créanciers, en vue de mener des discussions amiables dans la perspective d’élaborer des solutions communes », précise Pierre & Vacances/Center Parcs dans un communiqué.

En grande difficulté financière, le groupe fondé en 1967 sort d’un exercice 2019/2020 (clos le 30 septembre 2020) pendant lequel il a enregistré un chiffre d’affaires de 1,298 milliards d’euros, soit une baisse importante de 22,4%. Le résultat net en est mécaniquement affecté, et chute, avant impôts, à -328,3 millions d’euros (contre +1,3 million d’euros lors de l’exercice précédent).

Et les perspectives ne sont pas bonnes, puisque d’octobre à décembre 2020, le chiffre d’affaires s’est établi à 141,7 millions d’euros, contre 334,5 millions d’euros pour la même période l’année dernière.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique