Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Nouvelles restrictions sanitaires en Polynésie : ce que les touristes doivent savoir

Est-il possible de voyager en Polynésie française, quelles restrictions sont en vigueur sur place ? Le point sur les conditions de voyage et de séjour suite à l’entrée en vigueur des nouvelles mesures sanitaires.

En raison d’une flambée des cas de Covid-19, de nouvelles mesures ont été mises en place en Polynésie française. Le confinement est étendu du lundi 23 août au lundi 6 septembre à toutes les îles de la Société, les déplacements de la population sont limités dans les zones les plus touchées, un couvre-feu est en vigueur. De quoi perturber les vacances même si, ainsi que le souligne Tahiti Tourisme, les touristes ayant prévu un séjour dans les îles de Polynésie peuvent maintenir leur voyage dans le respect des protocoles d’entrée sur le territoire polynésien, qui restent inchangés. Pour le moment, les programmes des vols des compagnies aériennes internationales et domestique restent inchangés, est-il ajouté dans ce communiqué publié le 23 août. Dans ce document, l’Office de Tourisme fait le point sur les conséquences de ces nouvelles mesures sur les séjours touristiques, informations que nous reprenons ici.

Les activités au sein de hébergements touristiques sont autorisées

Ainsi, suite aux nouvelles mesures de limitation des déplacements et des activités applicables du lundi 23 août au lundi 6 septembre 2021, “les touristes internationaux présents dans les îles de la Société entre le lundi 23 août et le lundi 6 septembre 2021, seront autorisés à circuler de/ou vers l’aéroport et la gare maritime (munis d’une attestation de déplacement disponible sur le site du Haut-Commissariat). Ils peuvent également circuler au sein de leurs hébergements touristiques : les activités au sein des hébergements touristiques sont autorisées dans le respect des gestes barrières. Les activités dans le lagon attenant à l’établissement touristique (plage, baignade, snorkeling, paddle-boarding …) sont autorisées à condition qu’elles soient effectuées dans un périmètre délimité par l’hébergeur, indique l’Office de tourisme. Les voyageurs peuvent en outre circuler hors de leur hébergement pour  des motifs professionnels, de santé et pour des achats de première nécessité (munis d’une attestation de déplacement disponible sur le site du Haut-Commissariat). »

Ces mêmes mesures s’appliquent sur l’île de Rurutu, sur les Îles Gambier et de Fakarava, Rangiroa, Tikehau, Manihi, Mataiva, Ahe, Makatea, Apataki, Kaukura, Kauehi, Aratika, Raraka, Niau, Katiu, Taenga, Takume, Raroia, Tepoto Nord, Takapoto, Arutua, Makemo, Napuka, Takaroa et Tureia – uniquement le week-end, du vendredi 20h au lundi 4h du matin. L’attestation de déplacement durant le week-end est disponible sur le site du Haut-Commissariat. Hors week-end, ces mesures ne s’appliquent pas, détaille le document.

En revanche, l’ensemble de ces mesures ne s’applique pas aux autres îles des Tuamotu et des Australes ainsi qu’aux Îles Marquises, précise l’Office de Tourisme. A noter également : les touristes internationaux dont le séjour implique un changement d’hébergement sur la même île ou sur une autre île, seront autorisés à se déplacer (munis d’une attestation de déplacement disponible sur le site du Haut-Commissariat).

Déplacements inter-îles : tout dépend du statut vaccinal

Concernant les transports domestiques au départ de Tahiti ou Moorea vers les autres îles, pour rappel, les touristes internationaux de 12 ans ou plus bénéficiant d’un schéma de vaccination complet pourront effectuer leur transport au départ de Tahiti ou Moorea vers les autres îles, sous réserve d’apporter la preuve de leur vaccination au transporteur. Pour le cas particulier des touristes mineurs de 12 ans ou plus non vaccinés et accompagnés d’un majeur vaccinés, ils devront présenter le résultat négatif d’un test antigénique ou d’un autotest réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé de moins de 48h (ou RT-PCR de moins de 72h). Au tarif de 1 500 XPF (aux alentours de 12,50 euros), ce test, à la charge du voyageur, pourra être réalisé à l’aéroport de Tahiti, au Centre de dépistage de l’ILM ouvert de 15h à 20h. Ce test peut-être également effectué en pharmacie (tarif variable). 

Les personnes qui voyagent entre deux îles de la Polynésie française et qui ne font que transiter par Tahiti ou Moorea sans quitter l’aérogare ne sont pas concernées par ces mesures.

Enfin, les touristes internationaux mineurs de moins de 12 ans accompagnés d’un majeur vacciné peuvent effectuer leur transport au départ de Tahiti ou Moorea vers les autres îles librement (pas de schéma vaccinal à justifier, ni de motif impérieux et ni de test négatif à présenter).

Les croisières suspendues

Quid des croisières ? Elles sont suspendues depuis le lundi 23 août et jusqu’au 6 septembre 2021 sur toute la Polynésie française.

Le couvre-feu, quant à lui, est applicable sur tout la Polynésie française de 20h à 4h du matin. L’attestation de déplacement durant le couvre-feu est disponible sur le site du Haut-Commissariat.

En Polynésie française, l’épidémie de Covid-19 explose actuellement. Le taux d’incidence a franchi la barre des 3000 cas pour 100 000 habitants.

Comme pour toutes les destinations ces mesures sont susceptibles d’évoluer rapidement, d’être renforcées ou prolongées. Il convient donc de se renseigner sur de possibles modifications avant d’entreprendre tout voyage.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique