Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Club Med : un été « encourageant » selon Henri Giscard d’Estaing

Interrogé sur l’antenne d’Europe 1, Henri Giscard d’Estaing, le PDG du Club Med, dresse un premier bilan de l’été vécu par la marque au trident.

Le groupe a pu exploiter une quarantaine de resorts à travers le monde cet été, contre 27 l’année dernière. « L’été a été encourageant […] car nous avons pu augmenter nos capacités d’accueil de près de 100% par rapport à l’été 2020 », chiffre Henri Giscard d’Estaing, interrogé par Elisabeth Assayag et Emmanuel Duteil dans l’émission La France Bouge, diffusée sur Europe 1. 

« Le marché qui a redémarré le plus fort, c’est le marché américain », qui a fréquenté les Club Med des Caraïbes, « destination naturelle pour les Américains », affirme le PDG. Le marché français, lui « est bien reparti », même s’il a fallu attendre « mai et juin » pour constater ce redémarrage « puissant », avec des augmentations de réservations supérieures à 40%.

« Toutes les raisons pour que la montagne soit ouverte » cet hiver

Une « partie du retard » accumulé depuis 2020 a donc été rattrapé, malgré les fermetures de certaines destinations de poids (Antilles françaises). « Nous serons en retrait par rapport à 2019, mais de manière limitée », pondère Henri Giscard d’Estaing. Les réservations de dernières minutes ont afflué « tout au long de l’été », et « la plupart » des Club « ont affiché complet ». Et ce malgré une capacité d’accueil du groupe, à l’échelle mondiale, inférieure de 25% par rapport à 2019, du fait de la fermeture de nombreuses destinations. « Il y a une semaine, en avril, où, pour la première fois en 70 ans, tous les Club Med du monde étaient fermés ».  

Par ailleurs, Henri Giscard d’Estaing s’est félicité que le Club Med se montre « précurseur » en décidant d’exiger le pass sanitaire à l’entrée des resorts avant même que la loi ne l’impose. Une mesure qui a été « bien accueillie par [nos] clients, car c’est une mesure qui pouvait leur permettre de passer des vacances l’esprit libre ». « Je pense que c’est une mesure qui est tout à fait appropriée dans ces circonstances », tranche le PDG du Club.

Enfin, et après avoir qualifié la pandémie de Covid-19 de « mère de toutes les crises pour le tourisme », Henri Giscard d’Estaing se montre optimiste pour la saison hivernale à venir. « Avec le pass sanitaire et toutes les précautions prises depuis deux ans, il y a toutes les raisons pour que la montagne soit ouverte ». Retrouvez l’intégralité de l’interview d’Henri Giscard d’Estaing sur Europe 1 :

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique