Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Mauvais climat pour le MAP Pro

Les perturbations dans les transports ont pénalisé la fréquentation du salon avec une baisse de 30 % par rapport à l’an dernier.

Le bilan est dur : 2 537 visiteurs se sont rendus au MAP Pro la semaine dernière. C’est beaucoup moins que les 3 640 de l’an dernier et surtout, bien moins que les 4 000 à 4 500 visiteurs attendus pour cette deuxième édition. « Dès le début de la semaine dernière, j’ai senti que les grèves et les blocages allaient nous poser des problèmes », explique Arlette Alphaize-Furet, la directrice de la manifestation. « Les exposants étaient conscients de la situation et ne nous en ont pas voulu, poursuit-elle, certains nous ont précisé que les visiteurs qui avaient fait l’effort de venir avaient un intérêt fort et étaient donc de bons contacts. » L’organisation a logiquement constaté une proportion anormale de visiteurs franciliens (48,22 %) contre moitié moins habituellement, le constat est pratiquement le même pour les visiteurs étrangers, qui n’ont représenté que 15,07 % contre 23 % l’an dernier. « Nous allons lancer un mailing et proposer aux exposants d’envoyer leurs manuels de ventes groupes aux visiteurs qu’ils attendaient et qui n’ont pas pu venir », avance la directrice du MAP Pro. Du côté des exposants, impossible de faire jouer l’assurance annulation, le cas de force majeure ne pouvant être invoqué, renseignements pris par le salon auprès de son assureur. Financièrement, tous les exposants avaient réglé leur participation selon les conditions contractuelles, 30 jours avant. La baisse de fréquentation n’a donc aucun impact financier immédiat sur le salon mais pourrait en avoir un à moyen terme. Les actionnaires du salon (Exposium, Wolters Kluwer et l’ASMT), sollicités depuis plusieurs années par Reed pour céder le salon et le fusionner avec l’IFTM-Top Resa, tendront-ils cette fois-ci une oreille attentive ? « Nos deux clientèles sont très différentes », rappelle Arlette Alphaize-Furet. La prochaine édition est déjà prévue, les 6 et 7 octobre 2011, dans un nouveau hall, le 5.1 au lieu du 7.1, toujours à Paris Expo Porte de Versailles.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique